Photo illustration

Alors qu’ils devaient participer, au même titre que leurs collègues mauriciens, au cours menant au Advanced Certificate in Education (ACE), des enseignants rodriguais du cycle primaire se sont vu réclamer la somme de Rs 25 000 comme frais d’inscription.

Or, ces cours qui durent une année sont gratuits ! Informé de cette anomalie, Vinod Seegum, le président de la Government Teachers’ Union (GTU), s’est dit disposé à faire une représentation à l’Equal Opportunities Commission si la Commission de l’Education de Rodrigues ne corrige pas ce que le syndicat considère être un acte de discrimination à l’égard des enseignants rodriguais.

En effet, les cours qui sont dispensés par le Mauritius Institute of Education ont débuté en février dernier. 26 enseignants mauriciens bénéficient de cette formation, “et ce, sans avoir déboursé, ne serait-ce que 25 sous!” s’exclame Vinod Seegum. Pour une quelconque raison, les 15 enseignants rodriguais qui se sont inscrits au ACE n’ont pas pu suivre les cours, à Rodrigues. Selon Vinod Seegum, qui était récemment présent dans l’île, la Commission de l’Education aurait justifié les frais d’inscription par des dépenses à encourir pour permettre le déplacement des formateurs du MIE à Rodrigues.

Mais, pour la GTU, la raison avancée par la commission ne tiendrait pas debout. “90% du cours se passent en ligne!” explique Vinod Seegum