Les médicaments et matériel médical sont arrivés à Rodrigues hier

Ce week-end, Rodrigues croise les doigts avec la fin de la période de quarantaine imposée à 161 passagers venant de Maurice. En effet quelque 200 prélèvements, effectués sur des passagers sous observation et des membres du personnel médical affectés à ces centres, ont été envoyés à Maurice, vendredi, lors de deux vols du Dornier, pour des analyses au laboratoire de virologie de Candos.

Les résultats de ces tests sont attendus incessamment et dépendant, l’Assemblée Régionale de Rodrigues pourra décréter un retour à la normale dès lundi avec la levée du couvre-feu sanitaire.

Comme un seul homme, tous les Rodriguais n’ont qu’un souhait : que l’île soit exemptée de tout cas positif au Covid-19.

A ce jour, tel est le cas et les Exit Tests devront selon toute probabilité confirmer ce fait.

« Ena enn bondie pour Rodrig ». Cette phrase est en ce moment sur les lèvres des Rodriguais et le chef commissaire, Serge Clair, pourra peut-être de nouveau reprendre que « Rodrigues va encore une fois donner l’exemple au niveau mondial ».

À ce samedi matin, 157 personnes se trouvent dans les cinq centres de quarantaine et quatre autres se trouvent au centre d’isolement à l’hôpital de Mont-Lubin. Les personnes en quarantaine sont des passagers arrivés de Maurice les 21 et 22 mars.

Pour ce qui est du ravitaillement de Rodrigues, le navire-cargo ‘Black Rhino’ fait régulièrement la liaison avec Port Mathurin. Mais l’arrivée a été reportée à deux reprises, notamment le 28 mars et aujourd’hui. Le prochain arrivage est annoncé pour le 7 avril.

De son côté, le ‘Baraccuda’, bâtiment de la ‘National Coast Guard’, a quitté Rodrigues hier après avoir débarqué des médicaments, des bonbonnes d’oxygène et d’autres équipements médicaux.