Rodrigues est déjà à l’heure du sport-études depuis deux ans. Le projet lancé au Rodrigues College fonctionne à merveille. Dans un souci de décentralisation, le Trust Fund for Excellence in Sports (TFES) et la Commission de la Santé et des Sports signeront bientôt un protocole d’accord avec le REDCO, organisme responsable de la gestion des collèges d’Etat dans l’île. Selon nos informations, deux choix s’offrent aux initiateurs, à savoir le collège Marechal ou celui de Le Chou.
Le chief executive du TFES, Michael Glover, était récemment à Rodrigues pour justement rencontrer les différentes parties concernées dans le cadre de la descentralisation du sport-études à Rodrigues. « Le sport-études est déjà présent au Rodrigues Collège depuis deux ans déjà et cela marche. Notre objectif est de descentraliser comme cela se fait à Maurice. Nous sommes déjà tombés d’accord avec le REDCO et nous signerons bientôt un protocole d’accord dans ce sens. Notre objectif à travers cette nouvelle démarche est aussi de consolider davantage le sport-études dans l’île », a-t-il déclaré.
Selon Michael Glover, il incombe maintenaant aux autorités rodriguaises de décider où se concrétisera cette deuxième étape du sport-études. Il a ajouté que deux collèges ont été proposés, notamment Marechal et Le Chou. « Aussitôt le protocole d’accord signé, ce sera du sérieux comme cela se fait au Rodrigues College. Tous les ans, des enfants seront choisis pour intégrer le programme. Nous avons d’ailleurs déjà identifié un premier groupe pour janvier 2015 », a fait remarquer Michael Glover.
Le commissaire Valimamode se dit également satisfait que le sport-études marche et encore plus du soutien qu’accorde le TFES à Rodrigues, en particulier Michael Glover. « Je voudrais d’abord dire merci au Trust Fund et à Michael Glover en particulier. Il a vraiment à coeur le sport à Rodrigues. Il était dans l’île pour son tour d’horizon habituel et nous avons eu des discussions positives, notamment au sujet du sport-études. Je suis heureux que les démarches auprès du REDCO ont été un succès et il ne reste plus qu’à signer le protocole d’accord pour que le projet devienne réalité. Cela devrait se faire soit au collège Marechal, soit au collège Le Chou », a-t-il fait ressortir.
Ismaël Valimamode dit avoir rencontré, avec Michael Glover, le lanceur Elvino Pierre Louis, lequel a posé ses valises dans l’île depuis plus d’une année. Enseignant d’éducation physique au collège Marechal, Elvino Pierre Louis est très favorable pour l’intégration du sport-études au sein de l’établissement. « Nous avons discuté avec Elvino et il est partant. Cela ne dépend cependant pas uniquement de lui, mais le fait qu’il est un sportif de haut niveau et qu’il représente toujours le pays dans des compétitions de haut niveau à l’étranger, je dirai que c’est un plus », a souligné Ismaël Valimamode.
D’autre part, Michael Glover et Ismaël Valimamode ont eu des discussions avec Elvino Pierre Louis justement et Sylvain Pierre Louis, deux athlètes qui devraient représenter le pays lors des prochains Jeux des Iles de l’océan Indien, prévus l’année prochaine, à l’île de La Réunion. « Joël Sévère (Ndlr: entraîneur national des lancers) m’a demandé de voir les possibilités pour que ces deux athlètes viennent s’entraîner en permanence à Maurice. Ce sera malheureusement difficile. En revanche, on va voir de quelle façon on pourra aider, afin que les deux lanceurs puissent se déplacer régulièrement à Maurice pour prendre part à des compétitions. Je vais donc reprendre la question avec la fédération pour voir de quelle manière nous pourrons leur faciliter la tâche », a-t-il expliqué.
Soutenir les Rodriguais basés à Maurice
Ismaël Valimamode abonde dans le même sens d’autant que, a-t-il fait remarquer, les deux lanceurs ont tous deux des engagements à respecter notamment au niveau professionnel. Dans le cadre des Jeux des Iles toujours, Michael Glover a indiqué que des démarches ont déjà abouti pour le jeune volleyeur Kevin Larose qui se trouve lui déjà à Maurice depuis janvier dernier. Pour Michael Glover, il faudra voir de quelle façon, le TFES et la Commission de la Santé et des Sports pourront aider les autres athlètes se trouvant déjà à Maurice, à l’image d’Astridge Samoisy, de Aniel Lisette et autre Widley Ravane.
Pour conclure, Michael Glover dit souhaiter  pouvoir faire venir à Maurice Adrien Gaspard, un jeune sprinteur de 14 ans qu’il a qualfié de « Usain Bolt Rodriguais. » Selon lui, il est très important de donner des moyens à Adrien Gaspard de progresser, car il se dit convaincu que le sprinteur réalisera de belles choses. « Nous voulons faire venir Adrien  Gaspard le plus souvent à Maurice. Car ce n’est que de cette façon qu’il progressera davantage », a-t-il indiqué. A noter que lors de sa visite, Michael Glover a rencontré, non seulement les enfants concernés par le sport-études, mais également les entraîneurs, qui demeurent un maillon très important dans ce projet.