Les athlètes peuvent se réjouir, surtout ceux qui préparent une éventuelle partication aux Jeux des Iles de l’océan Indien de l’année prochaine, à l’île de La Réunion. En effet, le stade Camp du Roi, longtemps fermé pour une rénovation, comprenant entre autres la pose d’une piste synthétique flambant neuve, sera livré à la fin de septembre prochain. C’est ce qu’a indiqué le Commissaire de la Santé et des Sports, Ismaël Valimamode, il y a un peu plus d’une semaine, lors du début des travaux pour la pose de la nouvelle piste. Soulignons que la première partie des travaux, soit la construction des drains, était à la charge de la commission, alors que pour ce qui est de la piste synthétique, c’est le ministère de la Jeunesse et des Sports qui fait les frais.
Cela fait des années que les athlètes et membres du comité régional d’athlétisme se plaignaient de la dégradation de la piste du stade Camp du Roi. Certes, les procédures ont pris beaucoup de temps, mais à la veille des 9es JIOI, les athlètes peuvent pousser un soupir de soulagement. Annoncé pour décembre dernier, c’est finalement à la fin du mois prochain, que le stade sera livré. Comme indiqué d’ailleurs par Ismaël Vallimamode dans le passé, une compétition régionale, réunissant Maurice, La Réunion, Madagascar et les Seychelles devraient s’y tenir pour marquer l’ouverture officielle de cette infrastructure.
En marge des travaux qui se poursuivent, le Commissaire Vallimamode était présent sur les lieux, il y a un peu plus d’une semaine, accompagné du commissaire de la Pêche, de l’Environnement et du Tourisme, Richard Payendee, pour suivre le début des travaux concernant la pose même de la piste synthétique. Antonio Volbert (sports officer à la Commission), l’ancien sprinteur Fernando Augustin (conseiller aux Sports) et Shalil Ramchurn (directeur de la compagnie Sports Infra) et Mario Tolbize (responsable local des travaux) étaient également présents.  
Selon Shalil Ramchurn, il y a eu des travaux de correction qui ont été entreprises par rapport à quelques imprécisions à la surface de base. « Ces travaux ont déjà été complétés et le nécessaire a été fait, afin que nous ayons une bonne piste », a-t-il déclaré à Week-End. Il convient de souligner que la première couche a déjà été posée sur la surface de base. Suivra ensuite la pose d’une pièce de 13.5m qui composera la nouvelle piste. « Le produit utilisé vient d’Allemagne et est d’une qualité supérieure qui résiste aux conditions climatiques de l’île », a indiqué Shalil Ramchurn.
Le directeur de Sports Infra a ajouté que les courbes des pistes synthétiques ont tendance a s’abîmer et que c’est pour cette raison que les travaux sont faits de façon très méticuleux. « A titre d’exemple, la piste du stade Maryse Justin (Réduit) a été posée pour les Jeux des Iles de 1985 et ce n’est que 29 ans après qu’elle sera refaite. C’est pour dire l’importance que le travail nécessite beaucoup de patience », a-t-il fait remarquer.
IL convient aussi de souligner que deux experts de la International Association of Athletics Federation (IAAF) étaient également sur place pour superviser le travail et notamment vérifier le mixage et les travaux de pose de ‘coulage’. « Ces experts de la fédération internationale ont supervisé la pose de plus de 100 pistes synthétiques à travers le monde, dont certains sont actuellement en cours, notamment  en Inde, Singapour, Taïwan et Hong Kong entre autres », a expliqué Shalil Ramchurn.
Pour sa part, Ismaël Valimamode, a exprimé sa fierté quant à l’évolution des travaux. « Nous sommes très contents que les travaux avancent à grands pas. Certes, le coulage a pris un léger retard en raison du temps pluvieux que nous avons connu ces derniers jours, mais l’important est que les travaux avancent dans la bonne direction », a-t-il déclaré à Week-End. Ismaël Valimamode a annoncé la construction d’uns piste d’échauffement, cela pour le plus grand plaisir des utilisateurs. « Le travail est fait de façon très professionnelle et je suis surtout très content pour les athlètes qui pourront très bientôt et ce, après plusieurs années de patience, profiter d’une belle piste flambant neuve », a conclu le commissaire de la Santé et des Sports.