Jean Teddy Labour, âgé de 33 ans, Rodriguais de naissance, sera ordonné prêtre dimanche au stade de Baie-aux-Huîtres, lors d’une cérémonie concélébrée par Mgr Alain Harel. Ce troisième prêtre rodriguais du vicariat apostolique a choisi pour devise « akoz to parol mo pou zet mo file ». Cet événement est organisé avec ferveur à Rodrigues avec le comité de coordination placé sous la houlette du Père Alex Perrine.
À Baie-aux-Huîtres autour de la chapelle Saint-Pierre et dans les villages avoisinants, l’effervescence est de mise. C’est une toute première fois qu’un tel événement se produit dans la région. Angelle François du village d’Acciacia, qui participe activement aux préparatifs, fait ressortir que « mo bien kontan e mo bien fier ki pe gagn enn pret ki sorti dan nou rezion. Li osi enn bon zafer pou Vicariat apostolique gagn enn nouvo pret Rodrigues akoz pe gagn bann nouvo lasapel ».
Mgr Alain Harel se félicite de ce développement en affirmant que « c’est une nouvelle étape pour l’Église de Rodrigues qui se prend en charge au niveau du clergé local. Alors qu’au niveau des laïcs et des religieuses les Rodriguais prennent leur place dans l’Église, c’est une grande joie de voir que le clergé se rodriguanise. C’est une grande source d’espérance pour moi ».
Jean Teddy Labour explique le choix de sa devise en faisant état de la situation difficile que vit Rodrigues. « Je veux donner toute ma vie pour apporter une parole d’espérance face aux problèmes économiques, au chômage et à l’exode. Ma mission comme prêtre c’est de dire au peuple de Rodrigues que Dieu a un grand amour pour lui et veut son bonheur », soutient-il.
Teddy Labour est originaire du village d’Allée-Tamarin. Après ses études secondaires au Rodrigues College, il a travaillé au centre carrefour comme permanent du mouvement Action Catholique des Enfants avant des études sacerdotales à Maurice de 2002 à 2004. Il a ensuite travaillé pendant quatre ans comme Field Officer du Trust Fund pour l’intégration sociale des groupes vulnérables. En 2009, il a été admis au Grand Séminaire de Nantes en France pour poursuivre ses études pour une durée de quatre ans. Jean Teddy Labour a été ordonné diacre au mois d’août de l’année dernière à Saint Gabriel en même temps que Daniel Milazar.