Le comité régional et la Commission de la Santé et des Sports organiseront, sous l’égide de l’Association mauricienne de Boxe (AMB), la troisième édition du tournoi inter-îles, après 2004 et 2013. Une compétition qui se déroulera pendant deux jours, soit les 30 et 31 juillet prochain, au gymnase Malabar. Hormis la participation mauricienne, réunionnaise et seychelloise, le comité organisateur a émis le souhait que l’Afrique du Sud et le Bostwana participent aussi à cette compétition.
Après avoir dans le passé organisé avec succès deux compétitions inter-îles, le comité régional de boxe s’apprête à tenir la troisième édition. Selon son président, Jean-Rex Henriette, les démarches sont en bonne voie et deux réunions ont déjà eu lieu entre le commissaire Ismaël Valimamode, ses officiers et les membres du comité régional.  » Nous avons eu deux réunions positives et l’organisation est en bonne voie « , a-t-il déclaré.
Il a ajouté que l’organisation veut donner encore plus d’ampleur à cette compétition en invitant l’Afrique du Sud et le Botswana.  » Nous voulons rehausser le niveau en invitant ces deux pays. Nous avons discuté avec la fédération et elle est favorable à notre démarche. Elle lancera d’ailleurs bientôt les invitations. Ce sera une très bonne chose si nous avons une réponse positive « , a fait remarquer Jean-Rex Henriette.
Madagascar est aussi ciblée pour cette compétition. Aussitôt les contacts établis avec la Grande Ile, a indiqué Jean-Rex Henriette, la fédération fera le nécessaire en ce sens. Il a ajouté que l’organisation de cette troisième édition sera une très bonne chose pour les boxeurs Rodriguais dont l’objectif demeure les 10es Jeux des Iles de l’océan Indien de 2019 à Maurice.  » L’opportunité sera offerte à nos boxeurs de faire leurs preuves. Il s’agira pour eux de faire bonne impression, afin de pouvoir intégrer la présélection nationale. Notre objectif est qu’un bon nombre de nos boxeurs intègre la présélection « , a souligné le président du comité régional.
Trois catégories d’âge
Au total, 16 catégories seront représentées à cette compétition. Selon le sport coach Mandino Farla, trois catégories d’âge seront même représentées, contrairement aux précédentes éditions où seuls les seniors étaient concernés. Hormis la catégorie Elite, a-t-il indiqué, la chance sera aussi donnée aux jeunes des catégories youth (17-18 ans) et juniors (15-16 ans).  » Les Jeux des Iles auront lieu à Maurice en 2019 et notre objectif est très simple. Ces jeunes auront alors 20-21 ans, voire 22 ans, et seront tous préparés pour aller chercher une place dans la sélection finale « , a-t-il expliqué.
Mandino Farla se dit même très satisfait avec le travail qui est entrepris depuis ces dernières années par le comité régional et tous les animateurs. D’ailleurs,  aux récents championnats Youth, a-t-il indiqué, Christophe Casimir a été élu meilleur boxeur, alors qu’en Elite, Rodrigues  a terminé parmi les trois premières régions.  » Nous avons décroché deux médailles d’or comme les deux autres régions, sauf que nous, on était présents avec trois boxeurs seulement. C’est pour dire que nous sommes sur la bonne voie « , a-t-il fait ressortir. Mandino Farla s’attend ainsi à une bonne performance de la part de ses protégés.
Il a d’ailleurs entamé une longue préparation qui a débuté il y a deux mois en effectuant une présélection de 30 boxeurs parmi laquelle 16 seront retenus pour la compétition. Les entraînements se déroulent à la raison de deux fois par jour les lundis, mercredi et vendredi, alors que les mardis, jeudis et samedis, les boxeurs sont convoqués pour des séances matinales au gymnase Malabar.  » Les entraînements du matin se font avec un groupe restreint en raison des engagements des uns et des autres. Mais on arrive à manoeuvrer. Dans l’après-midi par contre, c’est un gros groupe. Les boxeurs sont déterminés et c’est avec beaucoup de plaisir que je les prépare. Il y a beaucoup d’envie et cela me motive, aussi bien que mes proches collaborateurs, pour faire encore plus « , a-t-il souligné.