Bien que Rodrigues dispose déjà d’une Cour de District, où siège actuellement la magistrate Mauree, la Cour suprême siège trois fois par an au tribunal de Port-Mathurin. Le premier “court sitting” a eu lieu du 4 au 6 avril.

C’est la juge Gaitree Jugessur-Manna qui a fait le déplacement pour écouter une dizaine de procès, concernant principalement des affaires de divorce ou de réclamations au civil. Certains jugements ont été mis en délibéré. Pour ce qui est des affaires criminelles, les procès se tiendront toujours à Maurice.

Si la Cour de District de Port-Mathurin a déjà plus d’une centaine de cas depuis le début de l’année, seuls neuf jugements ont été rendus jusqu’à l’heure. Ce retard est souvent expliqué par des renvois dus à l’absence des hommes de loi, qui doivent faire le déplacement pour Rodrigues pour représenter leur client.