Le Mouvement Rodriguais de Nicolas Von Mally, qui a été renvoyé dans l’opposition à l’Assemblée régionale de Rodrigues après les élections de dimanche, accordera une période de grâce de 100 jours, soit trois mois, à l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) de Serge Clair à la tête du nouveau conseil exécutif. C’est ce qu’a annoncé, en fin de matinée à Port-Mathurin, le leader du MR et ministre de Rodrigues et de la Pêche.
Entre-temps, les préparatifs pour la prestation de serment des nouveaux membres de l’Assemblée régionale et des commissaires de l’Executive Council ont connu une nette accélération. Il faut également s’attendre à des changements à la tête des principales instances de Rodrigues autonome, dont entre autres le poste d’Island Chief Executive.
Commentant les résultats des élections régionales de dimanche dernier, Nicolas Von Mally a trouvé que la scission intervenue au sein du MR, notamment avec la formation du Front Patriotique Rodriguais (FPR), a été au désavantage électoral de son parti. « L’OPR n’a pas remporté la victoire. Ce sont des gens de chez nous qui sont partis qui ont donné la victoire à l’OPR », a-t-il déclaré en substance.
Nicolas Von Mally a confirmé qu’il demandera au Premier ministre Navin Ramgoolam de le relever des responsabilités de Rodrigues pour ne pas embarrasser le chef du gouvernement et pour ne pas donner d’excuse à l’OPR dans la conjoncture politique. Il a ajouté que pour les prochains trois mois, le MR accordera une période de grâce à la nouvelle majorité de Rodrigues autonome, le temps qu’elle s’installe.
« Après cette période initiale, nous allons pratiquer une opposition forte au sein de l’Assemblée régionale et nous ne comptons faire aucun cadeau au gouvernement régional de l’OPR. Toutefois, je dois dire que nous sommes déjà en présence d’instabilité au sein du gouvernement régional avec le rapport des forces à l’Assemblée régionale », s’est appesanti Nicolas Von Mally.
En ce qui concerne la controverse autour de la formule de la proportionnelle, le leader du MR soutient que son parti était d’accord pour revoir les dispositions de la Rodrigues Regional Assembly Act avant les dernières élections régionales. « Toutefois, l’OPR n’était pas d’accord avec cette proposition pour amender la loi. Je dois confirmer que le MR est entièrement disposé à revoir la Rodrigues Regional Assembly Act sous un gouvernement régional dirigé par l’OPR », a-t-il poursuivi.
“Musical chair”
Nicolas Von Mally a laissé entendre qu’il n’assistera pas à la cérémonie de prestation de serment des nouveaux membres de l’Assemblée régionale en présence du président de la République, samedi, au Passenger Terminal Lounge de Port-Mathurin. « Beh, pa mwa ki pou pret serman », devait-il faire comprendre à la presse en fin de matinée. Gaëtan Jhabeemissar, chef de file du MR et chef commissaire sortant, sera installé en tant que Minority Leader, fonctions qu’il occupera pour la première fois.
Comme indiqué dans Le Mauricien d’hier, le président de la République fera le déplacement à Rodrigues durant le week-end. Un communiqué émis par la State House souligne que sir Anerood Jugnauth quittera Maurice demain pour rentrer à Maurice lundi. Outre les 21 membres de l’Assemblée régionale qui prêteront serment devant le président de la République, le chef commissaire Serge Clair, la Deputy Chief Commissioner Fanchette Gaspard Pierre-Louis et les autres commissaires du conseil exécutif prêteront aussi serment.
L’Assemblée régionale de Rodrigues sera placée sous la présidence d’un nouveau Chairperson avec l’arrivée au pouvoir de l’OPR. Chenlyle Lamvohee, qui a agi en tant que tel depuis octobre 2002, a été prié de « lev paké, allé » en raison de sa proximité avec le MR.
Un autre changement de taille est également envisagé à la tête de l’Administration de Rodrigues autonome à partir de la semaine prochaine. Jacques Hee Hong Wye, un ingénieur, est donné comme favori pour remplacer Joseph Ahleong en tant qu’Island Chief Executive. L’annonce officielle de cet important changement est prévue pour lundi avec une musical chair au niveau des Departmental Heads des différentes commissions du conseil exécutif.