Le groupe Rogers se propose de procéder à une émission d’actions gratuites d’une valeur totale de Rs 1 milliard. Cette «bonus issue» est annoncée pour  la mi-décembre 2014 aussitôt l’aval des autorités régulatrices du marché boursier et des actionnaires obtenu.
Le conseil d’administration a recommandé d’abord que l’action de la compagnie, d’une valeur nominale de Rs 10, soit divisée en deux, ce qui aura pour effet que le nombre d’actions souscrites passera de 25, 2 millions (à Rs 10 l’unité) à 50,4 millions (à Rs 5 l’unité). Cet exercice concernera tous les actionnaires figurant sur le registre de la société au 15 décembre 2014.
Aussitôt l’exercice complété, Rogers puisera de ses réserves un montant de Rs 1 008 181 200 pour être capitalisé et utilisé pour la distribution de 201 636 240 nouvelles actions  (chacune d’une valeur faciale de Rs 5). Les actionnaires dont les noms figureront dans le registre de la société au 18 décembre 2014 recevront gratuitement quatre nouvelles actions pour chaque action détenue à cette date.
La direction de Rogers convoquera une assemblée spéciale des actionnaires début décembre prochain pour approuver le «share split» ainsi que l’émission d’actions gratuites. Le conseil d’administration demande aux actionnaires de faire preuve de prudence lors des transactions boursières vu que les changements annoncés sont susceptibles d’affecter le cours de l’action.
Dans les milieux boursiers, on est d’opinion que la décision du conseil d’administration de Rogers, si elle est approuvée par les instances régulatrices et les actionnaires, rendra le titre de la société plus liquide. Le cours de Rogers est l’un des plus élevés du marché officiel. Le titre était coté en baisse à Rs 270 à la mi-journée (-Rs 6 par rapport à son niveau de clôture, hier après-midi) mais il faut noter que Rogers avait progressé de près de 20% lors de la dernière séance.
Les résultats du groupe pour l’année financière se terminant en juin 2014 indiquent que les revenus des différents secteurs d’activité se sont élevés à environ Rs 6,2 milliards contre Rs 6, 05 milliards en 2012/2013 (sur une base comparable). Les profits avant items exceptionnels ont été de l’ordre de Rs 700 millions par rapport à Rs 519 millions pour le précédent exercice financier. Le groupe s’attend à améliorer sa performance en 2014/2015 malgré une conjoncture économique mondiale difficile.