Issu de Camp Carol à Grand-Baie, le groupe Roots Blakarol Trinity a récemment lancé son tout premier album intitulé Delivrans. Treize morceaux y figurent, dont la qualité surprend pour un premier album. Présentation.
Après cinq ans de “galère”, comme ils le disent, les membres du groupe Roots Blakarol Trinity voient enfin le bout du tunnel avec la sortie récente de leur premier album. Avec Delivrans, cette formation frappe un grand coup : chaque morceau pourrait être le porte-drapeau de l’opus. Fyley Lalanne, Fabrice Carnel et Danillo Marie, les trois principaux chanteurs du groupe, ainsi que les cinq autres membres, nous proposent un produit travaillé qui ne demande qu’à rencontrer le grand public.
Dès les premières notes du premier morceau, Train, il est évident que l’on est en présence d’un bon produit. Avec sa mélodie entraînante, on embarque volontiers dans ce “train”, “pa kone kot li sorti me nou tou kone kot pe ale”.
Après cette bonne entrée en matière, l’on se laisse transporter par la mélodie plus douce de Comprehension. Des choeurs à la manière africaine avec des intonations graves sont habilement mélangés à des voix plus aiguës. Plus de rythme nous attend sur Kam Way et Viris Mortel, avec leur petite touche seggae, de même que sur So Roots, qui fait l’apologie du reggae.