La CID de Rose-Belle a fait d’une pierre deux coups hier en élucidant un vol d’une valeur de Rs 550 000 et en découvrant dans le même temps une serre de gandia sous le podium d’une salle de conférence. Ce raid policier, effectué dans le bâtiment Bold Dragon Pool House, a également débouché sur trois arrestations.
Ce développement intervient après l’ouverture d’une enquête policière portant sur un cambriolage dans un magasin spécialisé à Rose-Belle, où huit ordinateurs portables, deux appareils photos, deux tablettes et une somme de Rs 350 000 avait été emportés en début de semaine. Suite à des informations recueillies sur le terrain, la Criminal Investigation Division (CID) de la région et des éléments de la Field Intelligence Office devaient monter une opération hier en vue d’appréhender des suspects avec un butin estimé à Rs 550 000.
Au cours de l’opération à la Bold Dragon Pool House, se trouvant dans un immeuble abritant également le quartier général du Parti Action Libéral (PAL), les enquêteurs devaient retrouver une partie des « exhibits », soit cinq ordinateurs portable, deux sac à dos, plusieurs outils et une somme de Rs 387 975. Avec cette découverte compromettante dans une des tables de billard, les responsables de l’opération devaient fouiller de fond en comble l’établissement. C’est ainsi qu’ils découvriront 30 sacs en plastique contenant des semences de gandia ainsi que des plants de cette drogue, le tout sous le podium de la salle de conférence du PAL. La police a également retrouvé des équipements soupçonnés d’être utilisés pour la plantation de cannabis : deux « fogs light », un ventilateur, un tuyau, un pulvérisateur, deux extracteurs, une ampoule, des fils électrique ainsi qu’une feuille en aluminium.
Oomesh Lutchanah (28 ans), Karan Pooroosotumaren (20 ans) et son frère Krishna (20 ans) ont été appréhendés par la police sur les lieux. Karan Pooroosotumaren aurait avoué cultiver cette plantation de gandia et être l’auteur du vol commis en début de semaine. Il aurait également dénoncé son frère comme étant son complice. Les suspects devraient comparaître devant le tribunal de Mahébourg aujourd’hui pour connaître leur inculpation provisoire.