Le Centre de solidarité (CDS), qui s’occupe de la réhabilitation et la réinsertion des usagers de substances nocives, se lance dans un nouveau projet : le captage d’eau de pluie. Cette eau sera utilisée pour l’arrosage et le lavage du sol extérieur. C’est le Rotary Club d’Ébène qui a fait don du dispositif au centre, situé à Rose-Hill, impasse Larcher.
Etaient présents à l’occasion du lancement de ce projet, les résidents de la communauté thérapeutique “Le Flamboyant”, de Solitude et de Rose-Hill. Les parents sont également venus en grand nombre. Dans son allocution, Edley Jaymangal, Administrative Manager du Centre de solidarité, a fait l’historique du CDS avant d’élaborer sur le programme thérapeutique mis en place par le centre. Soulignant l’importance de ce projet de captage d’eau de pluie pour l’arrosage et le lavage du sol extérieur, et en guise de remerciement aux donateurs, Edley Jaymangal a déclaré : « Cela nous permettra de réduire notre utilisation d’eau potable (…) Nous nous réjouissons de la présence des rotariens, qui peuvent nous aider davantage dans notre mission. »
Le captage d’eau de pluie permet tout simplement de « profiter des cadeaux de la nature », en recueillant l’eau de pluie quand elle tombe, de la conserver dans des bassins ou réservoirs, et de l’utiliser lorsque le besoin s’en fait sentir. Même si celle-ci est de plus en plus populaire, cette méthode de collecte a été pratiquée pendant au moins 8 000 ans, de l’Asie du Sud-Est au Moyen-Orient, ainsi qu’ à l’Europe romaine, permettant aux anciennes civilisation de survivre.
Le Chairperson of Sustainable Development with Focus on Environment Committee, M. Bissessur, a fait l’historique de ce projet, qu’il a présenté au président du MACCOSS qui, selon-lui, « a tout de suite donné son approbation ». M. Bissessur a également souligné l’importante quantité d’eau que le pays perd à travers les fuites chaque année. L’intervenant a par la suite insisté sur l’importance, pour chaque famille mauricienne, d’avoir un dispositif de récupération d’eau de pluie.
Geerish Bucktowonsing, Chairperson du MACOSS, a, de son côté, fait l’éloge du CDS pour son combat pour la réhabilitation des usagers de drogues et des dépendants à l’alcool. Alen Topsy, District Governor du Rotary Club, a fait le parallèle entre les valeurs du Rotary International, « qui rejoignent celles du CDS ». Il a ajouté que les systèmes de captage d’eau de pluie est très courant à Rodrigues et dans d’autre pays de la région avant d’énumérer les principaux axes d’intervention du Rotary.
Les invités de la cérémonie ont par la suite procédé à une visite du Centre et au dévoilement de la plaque commémorative du projet.