Un contrôle de routine de l’Emergency Response Service de la Western Division dans un véhicule suspect hier soir à Rose-Hill a débouché sur l’arrestation d’un Trainee Medical Practioner pour possession d’armes tranchantes et une contravention à un étudiant en médecine pour conduite sous l’influence de l’alcool. Le premier nommé a été maintenu en détention policière la nuit dernière.
Une escouade de l’Emergency Response Service a arrêté hier soir une Toyota Rav 4 bleue sur la route principale de Rose-Hill. Le conducteur, un étudiant en médecine âgé de 25 ans, semblait être en état d’ivresse, d’où la décision des policiers d’effectuer un test d’alcoolémie. L’alcootest a révélé que cet habitant d’Avenue Berthaud, Quatre-Bornes, avait un taux d’alcool de 70 mg dans le sang. Toutefois il a refusé de faire des test d’urine et sanguins en vue d’analyses. Le jeune homme a été verbalisé pour « driving under the influence of liquor » et « failing to provide sample of blood/urine for analysis ».
Ce simple contrôle routier sera compromettant à plus d’un titre pour les occupants de ce véhicule. En effet, une fouille dans la Toyota Rav 4 devait déboucher sur la découverte d’un coup de poing américain et de deux couteaux de 19 et 21 centimètres. Le propriétaire du véhicule, qui occupait le siège avant, a été confronté à ces “exhibits” et a été dans l’incapacité de fournir une réponse plausible quant à leur présence dans le véhicule. Le suspect, un Trainee Medical Practioner âgé de 30 ans, a été arrêté sous une charge de « bearing offensive weapons ». Cet habitant d’Avenue Berthaud a passé la nuit au centre de détention de Rose-Hill en attendant sa comparution en cour aujourd’hui. L’enquête se poursuit en vue de déterminer la raison pour laquelle les deux individus avaient ces armes dans le véhicule.