La passerelle du complexe commercial Atrium à Rose-Hill sera rasée durant le week-end du 6 et 7 juillet. Les travaux, supervisés par la Road Development Authority (RDA), se tiendront à des heures moins fréquentées. Cette structure, construite il y a une vingtaine d’années, relie la Place Margéot au complexe Atrium et enjambe la rue Vandermesh. Elle est toutefois, depuis plusieurs années déjà, dans un état de décrépitude, représentant un réel danger pour le public.
Après plusieurs demandes adressées aux autorités, d’une part, par l’ancien maire de Beau-Bassin/Rose-Hill, Norbert Froget, et l’actuel maire, Toussaint André, la passerelle reliant la Place Margéot au deuxième étage du Shopping Complexe Atrium, situé à l’angle Sir Virgil Naz et Vandermesh, sera finalement rasée. Il en sera de même pour l’escalator menant à la passerelle en piteux état.
C’est la firme K & C Mechanical Engineering Workshop Ltd qui se chargera des travaux de démolition sous la supervision des officiers de la Road Development Authority (RDA) et de ceux de la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill. « Cette passerelle était devenue un véritable eyesore pour la ville de Beau-Bassin/Rose-Hill et s’avérait être un véritable danger pour les automobilistes, les passants et ceux qui fréquentent les environs du centre commercial Atrium », explique le maire des villes soeurs, Toussaint André, au Mauricien.
La municipalité de Beau-Bassin-Rose-Hill a sollicité à plusieurs reprises l’intervention du ministère des Infrastructures publiques et de la RDA au sujet de la dangerosité de cette structure de plusieurs tonnes. « La municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill ne veut pas courir le risque que cette structure ne s’effondre un jour et cause des dégâts conséquents, voire irréversibles. Cette passerelle est très dangereuse », soutient le maire de Toussaint André. Et pour que les travaux ne perturbent pas la circulation et les activités, ils seront exécutés à des heures moins fréquentées, soit à partir de 18 h le samedi 6 et à partir de 14 h le samedi 7 juillet. La police a également mis sur pied un plan de déviation routière.
La passerelle a été construite en 1993 en vue de permettre au public de se rendre directement au centre commercial Atrium, appartenant à la famille Li Sung Sang, depuis la gare routière de Rose-Hill. Le complexe commercial, opérationnel en décembre 1992 et inauguré en 1993, est placé sous administration judiciaire depuis une dizaine d’année. Il avait comme locataires plusieurs magasins de jouets, de vêtements d’ameublement, une pharmacie, un restaurant, entre autres. Mais le centre commercial n’était pas beaucoup fréquenté. Les ventes ont chuté et certains commerçants ont dû fermer les volets. L’insalubrité des lieux et le manque d’entretien ont aussi contribué à freiner les clients, d’autant que le bâtiment était également devenu un refuge de malfrats. Cela a contraint d’autres magasins à plier bagage.
D’aucuns se souviendront de l’état d’abandon dans lequel se trouvait le centre commercial de quatre niveaux, situé en plein coeur de Rose-Hill, laissant place au fil des années à une véritable scène de désolation à l’intérieur du complexe. Le bâtiment était mal entretenu, des déchets et autres détritus s’entassaient devant les magasins cadenassés. La passerelle, tapissée d’excréments de pigeons, n’était utilisée que par des personnes aux allures étranges.