Les propriétaires de commerces, à proximité du marché de Rose-Hill et des travaux en cours pour le projet Metro Express, sont exaspérés du nombre grandissant de toxicomanes rôdant aux environs. Les commerçants se voient confrontés au va-et-vient de toxicomanes devant leurs magasins. Des membres du public sont aussi furieux.

Selon les propriétaires de magasins, la situation freine leurs activités commerciales et à maintes reprises, ils ont dénoncé vainement la situation aux force de l’ordre et à la municipalité.