La victoire est revenue à Kremlin Captain. Il faisait partie des bonnes chances de la course et ce n’est pas une surprise de le voir remporter sa première course de groupe. Cependant, il a eu à sortir les grands moyens. Il a eu à se surpasser dans la partie initiale et a pu bénéficier de l’apathie de son compagnon de box, Reim, avant de gêner celui-ci et Bold Inspiration pour avoir tout en sa faveur. Il a pu ainsi résister aux finisseurs en fin de parcours. Mais la suite de la saison pourrait être plus difficile pour lui.
Le plus grand souci de Kremlin Captain était sa neuvième ligne. Si on savait que Nordic Warrior serait en tête, la question était de savoir qui pourrait l’inquiéter ou se placer dans son sillage. On a tout de suite pensé à Reim, qui avait toutefois la mauvaise habitude de démarrer de travers. Pour une fois, il a bien démarré alors que Kremlin Captain était sollicité pour trouver une position derrière le meneur. Il nous a semblé que l’apprenti Sanish Ramgopal n’a pas insisté pour garder Kremlin Captain en épaisseur bien qu’il lui était possible de placer Reim derrière le meneur en dépit de la présence de Bold Inspiration à son intérieur. Yashin Emamdee s’est ainsi rabattu à la corde, gênant ces deux chevaux. Pendant ce temps, Desert Sheik, Everest et Chinese Gold étaient quelque peu distancés. On s’est dit à ce moment-là que Kremlin Captain ne pourrait être battu.
Mais la monture de Yashin Emamdee a dû effectuer un effort pour se placer et il n’a pas eu le même rayonnement dans l’emballage final. Desert Shiek, Everest et Chinese Gold ont terminé sur une plaisante note, mais le but est arrivé trop tôt pour eux. Chinese Gold aurait même pu aspirer à mieux s’il n’avait pas été freiné par Nordic Warrior, qui n’allait plus à 100m de l’arrivée. À noter que Reim est resté avec le nez au vent durant toute la course et a terminé bon dernier. Nordic Warrior a aussi été une déception. Dans les grandes courses, on le préfère sur 1365m. L’amélioration de Bold Inspiration était attendue.