Décédé en septembre de l’année dernière, Yves Fanchette a été honoré à titre posthume, hier, par le Vocational Committee du Rotary Club de Port-Louis, en présence de sa veuve Olga et Martine, une de leurs trois enfants. L’initiative revient au Rotarien Ming Chen — qui a côtoyé le disparu — et acceptée à l’unanimité par le board du RC de la capitale.
C’est au cours d’un déjeuner hebdomadaire habituel à l’hôtel St Georges autour d’une trentaine de ses membres que le Rotary de Port-Louis a voulu rendre un hommage pressant au défunt pour sa contribution inestimable à l’avancement du sport à Maurice.
Pour Serge Rivière, président du Vocational Committee du RCPL, « Yves Fanchette a été un role model empreint de professionnalisme, d’intégrité et de sens étique », alors que pour Ming Chen, « Yves n’avait pas de hidden agenda. Il était aussi une “mémoire” du sport mauricien en sa qualité de chroniqueur sportif. »
Proche collaborateur de Michael Glover jusqu’à sa mort, l’ancien ministre des Sports n’a eu que de bons mots à l’égard du disparu. « Il était droit, honnête et ne s’est jamais servi du sport à ses fins personnelles. Il avait un tel degré de professionnalisme dans sa démarche que même lors de son grave problème de santé le jour même de l’ouverture des 2es Jeux des îles de l’océan Indien en 1985, les Jeux se sont déroulés normalement. Avec une machinerie aussi bien huilée, l’absence d’Yves n’a jamais été décriée. »
Olga Fanchette a tenu à remercier ce geste des Rotariens. « C’est avec une vive émotion que nous acceptons cette distinction honorifique. Cette appréciation du Rotary Club nous va droit au coeur. »