Les nouvelles unités de Ramapatee Gujadhur brillent d’entrée. Elles sont trois qui l’ont déjà emporté dès leur première sortie. On retrouve en lice un certain Malak El Moolook, qui paraît capable de leur emboîter le pas. Malak El Moolook, c’est peut-être un nom qu’il faudra retenir cette saison. Ce cheval s’est frotté à de bons chevaux de sa génération. S’il n’a pas brillé au haut niveau, il a néanmoins réalisé quelques belles performances. S’il devrait tenir les 1600m au Champ de Mars, il sera à l’aise sur 1400m pour une reprise. Il a été soigneusement entraîné pour progresser au fil des semaines. Lors de son barrier trial, il s’est contenté de courir à son aise sans être sollicité. Pour notre part, il nous a laissé une très bonne impression et on fait de lui le vainqueur de cette course principale de la quatrième journée.
Le danger pour lui viendra sans doute des deux chevaux qui ont participé à la Duchesse 2017, à savoir Rap Attack et Mountain Master. Le premier nommé, on le sait, n’était pas fin prêt pour son premier rendez-vous. Il a couru décroché avant de terminer sur une plaisante note. Cette course ne peut que lui avoir fait du bien. Il porte des oeillères, un harnachement avec lequel il a déjà couru en Afrique du Sud. Il lui avait permis de courir assez proche des meneurs, mais il n’avait pas accéléré par la suite. Espérons que tel ne soit pas le cas cette fois.
Mountain Master, d’après son entraîneur et son jockey, aurait pris une part active à l’arrivée de la première classique s’il n’avait pas été malheureux dans la ligne droite finale. Le cheval a travaillé sur 800m jeudi matin. Il est le top-weight de la course et rendra du poids à tous ses adversaires. On peut considérer qu’il possède l’avantage d’une course dans les jambes.
Gilbert Rousset présente deux chevaux, King’s Knight et Cherish The Charm. Le premier nous avait déçu à sa reprise, mais disons qu’il a l’excuse d’avoir eu une course difficile à l’extérieur. Il n’est pas mieux loti au niveau de la ligne, mais il ne nous surprendrait pas si jamais c’est lui qui emmène le peloton. C’est la tactique qu’il devra choisir pour ne pas être contraint à faire les extérieurs.
Cherish The Charm sur 1400m, c’est un pari osé. Mais on croit que cette course lui servira de tremplin pour un engagement plus précis.
Le Perdrau de service, Olympic Bolt, a vu sa préparation retardée après un petit bobo. C’est un vainqueur de cinq courses qui semble prêt pour ses débuts. Il préfère cependant une distance allongée, mais pour une reprise cela devrait aller. On note que Fortissimo court pour la troisième fois en quatre semaines. Difficile de le recommander pour la victoire. Par contre, Top Jet peut bien s’exprimer sur le sprint comme il l’a déjà fait. S’il ne rencontre pas de problème, il pourra aspirer à une place dans le quarté. Greys Inn Control, qui est passé chez Simon Jones, ne possède pas une chance de premier ordre.
La victoire, elle devrait revenir à Malak El Moolook.