Ils ne seront plus que neuf à en découdre dans l’épreuve principale de ce samedi après l’exercice des retraits. Sur le papier, cette épreuve promet d’être âprement disputée, mais nous accorderons toutefois un léger avantage au très estimé Malak El Moolook, qui effectuera à l’occasion ses grands débuts au Champ de Mars.
Bien qu’il ne compte que deux victoires dans son pays natal, cet alezan a été opposé à quelques très bons coursiers de sa génération tels Abashiri et Marinaresco. Réputé pour être un redoutable frontrunner, Malak El Moolook a bien assimilé sa préparation et nous croyons qu’il sera un os très dur à croquer si d’aventure il parvient à s’emparer des commandes dès les premières encablures.
Si sa valeur intrinsèque ne fait aucun doute, Malak El Moolook aura en revanche le désavantage d’affronter plusieurs adversaires ayant déjà une course dans les jambes, à l’instar de Rap Attack, 4e de l’édition 2017 de la Duchesse. Même si son parcours sud-africain laisse présager une aptitude pour les épreuves de fond, Rap Attack a déjà tiré son épingle du jeu sur sprint au début de sa carrière, ce qui fait de lui un sérieux prétendant dans ce champ.
King’s Knight possède aussi l’avantage d’une course sous les sabots, mais le tirage des lignes ne lui a encore pas souri. Afin de conserver ses chances intactes, son cavalier a tout intérêt à lui trouver un bon dos durant le trajet, surtout avec une lice placée à 4,50m des barres intérieures. Si tel n’est pas le cas, ce sera presque mission impossible pour lui.
L’entourage de Top Jet a préféré différer sa rentrée d’une semaine, ce qui n’est pour lui déplaire vu qu’il devrait être bien plus à l’aise sur 1400m. Comme il est frais et qu’il devrait être bien servi au niveau du rythme, il ne nous étonnerait guère de le voir se glisser dans la bonne combinaison. Son spurt réalisé jeudi matin laisse en tout cas présager une bonne prestation de sa part.
Fortissimo participera, lui, à sa troisième course en quatre journées. Il n’avait pas été ridicule sur le kilomètre samedi dernier et son entraîneur profite sans doute de sa bonne forme pour le redoubler. Nanti de l’as dans les boîtes, sa candidature mérite une considération, même s’il pourrait trouver le niveau plus élevé cette fois.
Mountain Master n’a pas chômé depuis ses déboires de la Duchesse. Bien estimé par son entourage, il est capable de bien figurer dans cette épreuve, surtout qu’il sera associé à Robert Khathi, en grande forme depuis le début de la saison. Il demeure un outsider tout à fait valable dans ce lot. Sur sa forme sud-africaine, Olympic Bolt doit être considéré, mais on préfère le revoir en course pour voir s’il a bien récupéré de ses pépins qui l’avaient privé de la Duchesse.
Si Greys Inn Control aura probablement besoin de cette course pour parfaire sa condition physique, la tâche de Cherish The Charm paraît assez complexe étant donné qu’il trouvera sur sa route quelques très bons sprinters et il devrait sans doute se contenter tout au plus d’un accessit.