Conférence de presse de la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus, ce matin.

« Le ministere fini decide pu ferme les shelters suite aux maltraitances verbales et physiques sur les enfants, nu pa pu laisse nu bane zenfant gagn maltraite ». Ce sont les propos de la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus, qui s’est exprimé face à la presse ce samedi, revenant ainsi à la charge dans le sillage de la fermeture des shelters de la Vedic Social Organisation.

« nu pa agir zis par lettre anonyme. nou inn fer enn lenket et a la baz de lenket ki nu finn agir. Suite a lettre de bane zenfans, toute suite mone finn donn instruction aux officiers du ministere, CDU et psychologues pu ale contre-verifie bane dir », précise-t-elle. Elle explique également que l’enfant a donné des statements dans la lettre au ministère mais a également confirmé ses dires aux officiers de police sur les maltraitances. Elle ajoute qu’il y a eu des plaintes à l’égard de cet établissement depuis 2015. « Kan enn place nepli dekrete Place of Safety sou Child Protection Act , nou tir bann zanfan », a-t-elle fait ressortir.

« La direction des shelters était au courant et n’assumait pas ses responsabilités. A chak fois ti p dir li rectifie acoz ena complaintes. ce apres tousala ki decision inn bizin pran » soutient-elle.  La ministre du Développement de l’enfant précise également que les officiers de la CDU sont arrivés tard dans la nuit du mercredi 11 juillet suite à l’ordre de la cour. « la loi dir ki kan zenfant pa en securite bizin ale tir li. Se enn emergency protection order ki lakour finn donne et nune exekit lord de lakour, mais line refiz obeir lord ». Elle a tenu a rassurer que les enfants ont été emmenés dans des endroits en sécurité.

Commentant la grève de la faim prévue par Asha Guness, aujourd’hui, la ministre n’a pas été tendre. «  Sa inn vinn enn lamod aster ». Elle dément les propos de la directrice en ce qui concerne son indifférence pour une rencontre, « ou anvi enn rendez-vous avek mwa, ou dir ou avoca ou swa ou adress ou a mo minister, mo pou zoin ou é nou pou fer enn lanket en tout transparans et non pa dir lor media li envi zouin mwa ».