La National Women’s Council a organisé ce lundi 19 février, sa campagne de sensibilisation concernant la sécurité routière. L’évènement s’est focalisé  autour de l’importance de sensibiliser les femmes dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité routière.

La Ministre de l’Égalité des genres, Roubina Jadoo-Jaunbocus a fait le déplacement à cette occasion. Et c’est devant un parterre d’invités, que la Ministre s’est dit outrée par la violence des accidents de nos jours. « C’est trop, c’est vraiment trop » a-t-elle avancé et d’affirmer que malgré les mesures, comme les caméras de vitesse ou encore les contrôle routiers de plus en plus fréquents, les accidents sont de plus en plus violents. Pour la Ministre, il est évident que les mauriciens ne sont toujours pas sensibilisés sur ce point, « dimoune au courant mais li contigne pran risk »

Pour la Ministre, il est sans aucun doute que la femme peut jouer un grand rôle quand à la sensibilisation pour la sécurité routière, « li devoir ène mama, ène ser, ène nani, consientiz so fami, so lentouraz avan ki li tro tar ». Selon la Ministre l’Égalité des genres, ce combat sera long mais fait un appel aux femmes pour rester patiente, persévérer et continuer à sensibiliser leur entourage.

Pour rappel, la campagne « Ensam pa laisse koltar touye nu fami » a débuté samedi dans les rues de la capitale. Les 157 morts sur nos routes l’année dernière ainsi que les 19 accidents fatals depuis le début 2018, ont eu l’effet d’un wake-up call. À noter que cette campagne s’étalera sur toute l’année pour mobiliser usagers de la route et piétons afin de réduire le nombre de décès sur nos routes.