Roukaya Kasenally a pris congé de ses fonctions à l’Université de Maurice pour occuper actuellement le poste de Director of programmes and knowledge Management de l’African Media Initiative (AMI) basée à Nairobi au Kenya. Dans une interview qu’elle nous a accordée avant de quitter le pays demain, elle nous parle du rôle de l’AMI et de l’aide accordée dans le but d’aider la presse africaine à se moderniser. Elle constate que Maurice se laisse endormir par le fait qu’elle est en tête des indices publiés par des organisations internationales concernant l’Afrique alors que le pays connaît un leadership déficient avec les mêmes personnes au pouvoir et dans l’opposition depuis plusieurs décennies.
Pouvez-vous nous parler de votre affectation au Kenya ? De quoi s’agit il exactement ?