On s’attendait à une pluie de bonnes performances chronométriques avec le retrait des false rails pour ce rendez-vous classique, le premier du calendrier 2015. A l’occasion la piste était normale à 2.8 unités, mais n’était pas dans un état parfait avec les averses qui avaient arrosé la capitale en fin de semaine.  Malgré cela, un class record a été établi. Il est à mettre à l’actif de Wing Man qui abaissa la marque de Please To Progress sur les 1650m de la C7/8 (B31) par 38/100 avec un chrono de 1.40.30. Le vainqueur de Shirish Narang fut aidé par l’effort fourni par Glory Boy afin de ravir le commandement à Soaring Free qu’on s’attendait à voir seul aux avant-postes. Le représentant de Jean Michel Henry réalisa même 10.92 entre le poteau des 1400m et celui des 1200m. A titre indicatif, cette même partie de la cinquième épreuve avait été couverte en 11.79 par Master Mascus qui était aligné sur le même parcours la semaine dernière. La course fut donc lancée sur de bonnes bases à l’avantage de Wing Man qui aurait été desservi s’il n’y avait pas assez de rythme. L’auteur de cette tactique suicidaire était déjà battu au bas de la descente et il termina à 21L du vainqueur. Ce dernier termina le plus fort pour arrêter le chronomètre à 1.40.30, soit un meilleur temps que Bastille Day, victorieux une semaine plus tôt dans une valeur nettement supérieure, mais avec le handicap des false rails à 4m50. Si aucun autre class record n’est tombé, on constate que quelques bons chronos ont été enregistrés. D’abord, dans l’épreuve d’ouverture où Cirac parcourut les 1400m en 1.24.67. Ce qui constitue un temps référentiel pour la fourchette de 0-20 dans la mesure où c’était la première course organisée dans cette valeur sur la distance. Cirac fit mieux que Brave Leader et Flash Drive qui participaient à la Duchesse remportée en 1.23.23 par Silver Bluff où le train fut assuré par son compagnon d’entraînement Reim. Silver Bluff inscrivit, par la même occasion, le deuxième meilleur temps de la saison sur 1400m derrière les 1.22.66 réussies par Polar Royale lors du premier acte. Pour une première, Phiri E Kwatile n’est pas passé loin du temps référentiel de la C6/7 (B41) sur 1500m. En effet, il s’imposa en 1.30.60, soit à seulement 7/100 du class record de Freedom. L’autre vainqueur de Ricky Maingard, Bandido Caballero, arrêta le chronomètre à 1.54.35 après que Strum eut été forcé de durcir l’allure dans la descente. Cela ne le situe qu’à 22/100 d’Urbi Et Orbi, détenteur du class record.