La journée d’hier a été particulièrement sombre sur le plan de la sécurité routière avec deux nouvelles victimes d’accidents de la route et un conducteur succombant à ses blessures sur son lit d’hôpital dix jours après une collision. Les deux accidents fatals sont survenus à Port-Louis et à Chamouny. L’une des deux victimes était âgée de 18 ans seulement.
Mohamed Dishad Hosseny, 18 ans, un laboureur habitant Tyack, a été tué dans un accident de la route hier à Chamouny. Le conducteur d’une voiture affirme qu’il sortait de Mont-Blanc, Chamouny, pour se diriger vers Grand-Bassin. À un certain moment, une moto venant en sens inverse a quitté son couloir pour percuter sa voiture de plein fouet. L’autopsie devait être pratiquée aujourd’hui pour déterminer la cause du décès du jeune motocycliste. L’automobiliste, un homme de 44 ans habitant Quatre-Bornes, a été contrôlé négatif au test d’alcoolémie.
Vers 21 h 20 hier, un autre accident fatal a eu lieu dans les parages de Food Canners Ltd sur l’autoroute. Une moto s’est encastrée contre le garde-fou à l’entrée de l’auto-pont, en face de l’ancien Desbro. Le motocycliste, Irfan Hossenhally, habitant Terre-Rouge, a été tué. Son décès a été confirmé à l’hôpital Jeetoo. L’autopsie devrait avoir lieu aujourd’hui.
Par ailleurs un homme de 42 ans, chauffeur de profession et habitant Brisée-Verdière, a rendu l’âme sur son lit d’hôpital hier. Il y a dix jours, il avait été victime d’un accident de la route à Pont Praslin. La voiture qu’il conduisait avait percuté un arbre. Le rapport d’autopsie attribue la mort à un « haemoragic shock ».