Triste bilan pour le week-end écoulé avec pas moins de trois morts et un blessé grave dans des accidents de la route enregistrés à Médine/Camp-de-Masque, Floréal, Rivière-des-Créoles et Vacoas respectivement. Ces accidents qui se sont joués en un peu plus de 24 heures ont été surtout cauchemardesques pour les deux roues, toutes les victimes étant des motocyclistes dont un jeune, Hans Gowaneea, qui venait de souffler ses 29 bougies le 26 mai dernier. D’autre part, un autre jeune homme de 25 ans se retrouve à l’Intensive Care Unit de l’hôpital Nehru après une lourde chute à moto.
En fin de matinée, une émouvante cérémonie religieuse s’est déroulée en l’église Sainte-Thérèse à Curepipe pour l’enterrement de Hans Gowaneea. Les proches parents de la victime, affligés par ce deuil, parviennent difficilement à réconcilier les événements de ces dernières heures. Le cruel et brutal coup du sort aura voulu que le Curepipien Hans Gowaneea meure tragiquement huit jours seulement après avoir fêté ses 29 ans. « Hans était quelqu’un de vraiment jovial et avait beaucoup de projets dont celui de se rendre en Suisse pour des vacances. Il faisait preuve d’altruisme et était présent pour ses amis proches peu importe les circonstances. Mais maintenant il laissera un grand vide parmi nous… » confie avec non sans difficultés un de ses plus fidèles amis.
Les premières informations concordantes recueillies dans les milieux autorisés de la police tendent à confirmer que cette collision tragique, impliquant une moto immatriculée 4495 W sur laquelle se trouvait Hans Gowaneea et une voiture de maître conduite par Abdool Rookman Kader (22 ans), s’est produite à 00 h 55 à la jonction de la route Sivananda à Floréal. Pour des raisons à être déterminées, en attendant les conclusions de l’enquête policière, la voiture devait violemment faucher la moto de Hans Gowaneea. Dans ce choc frontal, la victime, qui exerçait la profession de tour-opérateur, a été lourdement projetée sur l’asphalte. À cette heure tardive, les secours devaient très vite s’organiser en vue d’évacuer Hans Gowaneea au Princess Margaret Orthopaedic Centre. Toutefois à peine était-il pris en charge par le corps médical assurant le service de nuit que sa mort était constatée.
L’autopsie par le Dr Maxwell Monvoisin, médecin légiste de la police, a attribué le décès à des « cranio-cerebral injuries ». Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que le jeune conducteur Abdool Rookman Kader n’était pas sous l’influence de l’alcool au moment de l’accident. L’habitant de Rose-Belle, Store Attendant de profession, a été libéré sur parole après interrogatoire au poste de police de Floréal.
Alcootest négatif
Le premier accident mortel du week-end est survenu sur l’artère principale de Médine/Camp-de-Masque samedi aux alentours de 11 h. Un van immatriculé EN 678 roulant en direction de Mont-Ida devait percuter de plein fouet Suresh Tahal (54 ans) qui se dirigeait en sens inverse sur sa moto immatriculée 1139 K. Le motocycliste, un caretaker habitant Clémencia, devait être transporté de toute urgence à l’hôpital de Flacq où son décès a été constaté. L’autopsie pratiquée par le Police Medical Officer (PMO) Chamane a attribué sa mort à un « shock following multiple injuries ». L’alcootest réalisé sur le conducteur du van, Vassoo Deven Chemen (51 ans), s’est avéré négatif. L’habitant de Mont-Ida a comparu devant la Bail Remand Court hier.
Dans le dernier accident meurtrier, qui s’est produit à Vacoas, les enquêteurs sont toujours à pied d’oeuvre en vue de déterminer la cause et les circonstances exactes de la mort de Tomeshwar Jokhun (42 ans). Cet habitant de la région a été retrouvé vers 15 h 45 hier gisant sur l’asphalte à côté de sa moto immatriculée 33 A sur la route principale de La Marie. Son décès a été constaté par le SAMU. L’autopsie réalisée par le PMO Chamane attribue sa mort à un « shock due to multiple injuries ». Un témoin âgé de 56 ans et habitant Cité Malherbes a toutefois indiqué aux officiers du poste de Vacoas que la victime se dirigeait vers Mare-aux-Vacoas quand sa moto a percuté un rocher en bordure de la route.
Ravije Bullaye, 25 ans, habitant Rivière-des-Créoles, a eu plus de chance. Il fait une chute de sa moto immatriculée 200 U à la rue Mahatma Gandhi à Rivière-des-Créoles hier matin, selon la déclaration consignée par Ashvin Mollah (23 ans), un de ses amis. Ravije Bullaye devait être par la suite évacué d’urgence à l’hôpital Nehru, à Rose-Belle, où il est admis à l’unité des soins intensifs. La police de Mahébourg a ouvert une enquête.