En l’espace de 24 heures, deux poids lourds ont été impliqués dans des accidents fatals. Après l’accident de Cascavelle, vendredi – avec un habitant de Flic-en-Flac tué sur le coup après que sa voiture a été balayée par un poids lourd aux freins défectueux –, un aide-chauffeur a trouvé la mort dans des circonstances tragiques, hier, à Khoyratty, Terre Rouge. Il se serait retrouvé sous les roues du camion à bord duquel il voyageait. Ce drame porte à cinq le nombre de victimes sur nos routes, cette semaine.
Le dernier accident en date remonte à 11h hier matin à Khoyratty, dans la région de Terre-Rouge. Pour des raisons à être déterminées par l’enquête policière, la victime, un homme dans la soixantaine, s’est retrouvé sur l’asphalte avec de multiples blessures. Des sources officieuses indiquent, toutefois, que l’aide-chauffeur a fait une chute du camion avant qu’il ne se retrouve sous les roues du véhicule. Ce serait un motocycliste qui a, par la suite, alerté le chauffeur du camion de l’accident. La mort de la victime a été constatée à son arrivée à l’hôpital du Nord. Une enquête policière a été initiée pour faire la lumière sur la cause et les circonstances exactes de cet accident.
D’autre part, les informations concordantes de sources policières concernant l’accident fatal de Cascavelle indiquent qu’à 13h30, le chauffeur du poids lourd immatriculé DX 262 – Jean Michel Verloppe, 30 ans, habitant Quatre-Bornes – a réalisé que les freins étaient devenus défectueux. Alors qu’il se dirigeait vers Flic-en-Flac, il devait alors tenter un acte héroïque en s’engageant dans la direction de l’aire de stationnement de Cascavelle Shopping Mall pour arrêter le poids lourd dans un champ. Mais à l’endroit où Jean Michel Verloppe avait initialement prévu de stopper son véhicule, des ouvrières agricoles étaient en plein travail.
En voulant éviter un carnage, le chauffeur poursuivit sa route mais balaya toutefois la voiture de Daniel Riley Marcus Henri, habitant morcellement Anna, qui s’apprêtait à quitter Cascavelle Shopping Mall. Après le choc frontal avec le camion, la voiture immatriculée 3880 AG 99 n’était plus qu’un amas de ferraille.
Dans sa folle course, le camion devait heurter deux autres véhicules. Daniel Riley Marcus Henri a été tué sur le coup et l’autopsie a conclu qu’il est mort des suites de « cranio-cerebral injuries. » La police de Bambous a déjà consigné la version des faits du chauffeur du poids lourd Jean Michel Verloppe en attendant les prochaines étapes dont sa comparution en Cour pour chef d’accusation provisoire.
Par ailleurs, le grave accident de la route survenu à Roches-Noires le mercredi 5 décembre entre une voiture et un 4×4 a fait une deuxième victime cette semaine. Tout d’abord, trois jours après l’accident, le conducteur de la voiture, Krish Erapa, 18 ans, habitant Médine/Camp-de-Masque, rendait l’âme. Jeudi, c’est un de ses passagers, Mohit Kheel (18 ans), un étudiant de Saint-Pierre, qui a succombé à son tour des suites d’une hémorragie cérébrale. En fin de semaine, un autre passager de la voiture était toujours aux soins intensifs à l’hôpital de Flacq. L’accident s’est produit dans la matinée du 5 décembre sur la route principale de Roches-Noires, où le 4×4 et la voiture se sont heurtés de plein fouet, faisant au départ sept blessés: les cinq occupants de la voiture et les deux occupants du 4×4.
À Quartier-Militaire, mardi après-midi, un accident de la route a coûté la vie à un motocycliste, Soochit Burnah, 34 ans. Pour des raisons à être déterminées par l’enquête de la police en cours, le motocycliste s’est retrouvé coincé sous un autobus en proie aux flammes après un choc frontal avec son deux-roues. Le rapport du Police Medical Officer a attribué la mort de cet habitant de Quartier-Militaire, travaillant à son propre compte, à des blessures multiples.
D’autre part, le jour des élections, soit dimanche dernier, une moto devait déraper et heurter un pylône électrique à la rue St Martin, Mont Roches, aux alentours de 19h. Le motocycliste, Jean Ludovic Warren Lachinigadoo, 20 ans, habitant Rose-Hill, a rendu l’âme le lendemain alors qu’il était admis aux soins intensifs au Princess Margaret Orthopedic Centre. Le médecin-légiste a attribué son décès à des suites de « rupture of liver ». Une femme de 20 ans, qui se trouvait également sur la moto, a été hospitalisée.