« Les cinq  couloirs du tronçon entre Ripailles et Valton sont affectés par des fissures sur une distance de 100 mètres, forçant la fermeture de cette partie de la route Terre-Rouge–Verdun jusqu’à nouvel ordre », a déclaré le ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha à la mi-journée. Le ministre a effectué une “site visit” ce matin en compagnie des techniciens japonais, de Colas et de la Road Development Authority (RDA). Ils ont ainsi observé qu’outre les fissures constatées, le niveau d’eau au niveau du remblai est estimé à 3,5 m, ce qui exerce une pression susceptible d’affecter davantage le tronçon concerné. Le tronçon Ripailles-Valton a été fermé dès hier soir comme mesure de précaution.
Une réunion des techniciens a eu lieu au ministère des Infrastructures ce matin. Un plan d’action est en voie d’élaboration. Il tiendra en compte le diagnostic de la situation, les travaux qui doivent être effectués et la durée des travaux. La route Terre-Rouge–Verdun ne peut donc pas être utilisée comme une voie de communication entre le Nord et le Sud en ce moment. « Nous sommes très conscients du problème de circulation que cela pose en ce moment, notamment à l’entrée de Port-Louis », a dit le ministre Bodha. Il a annoncé que la police mettra tout en oeuvre à partir de lundi pour assurer la fluidité du trafic tout en prenant des mesures de sécurité. Le ministre rencontrera la presse dans le courant de l’après-midi.