Véritable parcours du combattant ce matin pour les automobilistes arrivant de la région nord sur l’autoroute M1, pour entrer dans la capitale. Un calvaire qui devrait durer plusieurs jours encore avec la fermeture du tronçon Ripailles/Valton suite à un glissement de terrain.
La fermeture de cette voie est la conséquence des dégâts causés par les grosses averses dans la nuit de mardi, qui ont en effet provoqué un glissement de terrain. Sur une trentaine de mètres, un pan du mur et des tonnes de pierres et de terre se sont détachés du flanc de la montagne, recouvrant complètement les deux voies accessibles de cette portion de l’autoroute Terre-Rouge/Verdun, de même que la troisième voie, fissurée, et sur laquelle des travaux devraient être prochainement entrepris.
Le ministre Anwar Husnoo, qui assure l’intérim aux Infrastructures publiques en l’absence de Nando Bodha actuellement en Afrique du Sud, en compagnie de plusieurs ingénieurs du ministère et de la Road Development Authority ainsi que du constructeur Sinohydro, était sur place ce matin pour constater l’étendue des dégâts.
Les travaux de déblaiement ont démarré ce matin et le déblayage pourrait prendre un ou deux jours, mais les conditions climatiques ne sont pas de bon présage, concèdent les autorités, qui craignent que le mauvais temps, qui durera jusqu’à vendredi selon la météo, ne vienne accentuer les dégâts sur ce tronçon. De même, ce n’est que quand le bitume aura été complètement débarrassé des éboulis que les ingénieurs, sous la houlette des experts sud-africains, une nouvelle fois sollicités, effectueront des tests afin de déterminer si la structure de la route a été endommagée. En cas de dégâts irréparables dans l’immédiat, la fermeture de la route sera prolongée, le temps que de nouveaux travaux structurels soient réalisés. Le ministère des Infrastructures publiques compte également demander l’avis des experts sud-africains pour savoir comment éviter ce type de glissement de terrain le long du flanc de la montagne.
Cette fermeture inopinée de ce tronçon sur l’autoroute Terre-Rouge/Verdun a eu pour effet de refouler le trafic vers Port-Louis. À ce stade, les autorités indiquent que les automobilistes devront prendre leur mal en patience le temps de trouver une solution, même temporaire, au niveau de Ripailles/Valton.