Le député de la circonscription de Curepipe/Midlands (No 17) a, dans une déclaration au Mauricien hier, déploré ce qu’il estime  » être le manque de transparence  » dans les travaux de création d’infrastructures routières en cours, en particulier, sur la voie M 1.  » Ces travaux sont visiblement parmi les plus importants jamais entrepris depuis l’indépendance. C’est la raison pour laquelle je demande aux autorités compétentes au nom du droit à l’information, fondement de toute démocratie, de nous éclairer sur ce qui se passe « , a dit Steeve Obeegadoo.