La 11e édition du LUX* Royal Raid aura tenu toutes ses promesses le week-end dernier à Bel Ombre, où les yeux étaient rivés sur la course de 80 km. C’est le Mauricien Simon Desvaux de Marigny qui a survolé cette épreuve phare, réalisant un très bon chrono de 7h20’39. Desvaux améliore ainsi son chrono d’il y a deux ans, lorsqu’il avait remporté cette course pour la première fois.
Chez les femmes, c’est la Réunionnaise Marcelle Puy qui s’est offert la palme avec un temps de 8h35’49. Johny Olivar et Jean Will Smith ont complété le podium masculin, imitées par Elisabeth Legros et Tatiana Bathfield chez les dames.
Dans l’épreuve du 35 km, c’est le Réunionnais Didier Baret qui s’est illustré, avec au passage l’excellent chrono de 2h31’44. Laurence Goilot s’est démarquée en féminin en 3h18’34. Les 15 km ont vu la victoire des Mauriciens Nicolas Boissèque (56’34) et Candice de Falbaire (1h11’18).
« Nous avons eu droit à une superbe course de la part des trailers. Ils étaient dans une forme resplendissante et il suffit de voir les chronos qu’ils ont réalisés pour s’en rendre compte. Les coureurs mauriciens nous ont agréablement surpris par leur performance. Ça promet pour l’avenir des courses de montagnes à Maurice et c’est de bon augure pour le LUX* Royal Raid », soutient Albert d’Unienville, responsable de LUX* Sports de LUX* Resorts & Hotels.
Pour rappel, l’édition de cette année a attiré 1 140 coureurs. Ils étaient quelque 474 étrangers à avoir pris le départ de cette course.