Photo illustration

Les travaux pour le Cap Malheureux “by-pass”, au coût de Rs 207 M, démarreront sous peu avec le contrat alloué à Transinvest Construction Ltd. Cette nouvelle route, longue de 1,2 km, permettra un accès direct entre Chemin Vingt Pieds et Cap Malheureux jusqu’à la plage d’Anse La Raie. Ainsi, les usagers n’auront plus à passer par Mon-Choisy et Pereybère, comme c’est le cas actuellement. D’autant plus que cette route côtière est considérée comme « dangereuse » par le ministère des Infrastructures publiques, qui a recensé huit virages dont la moitié fait 90°.

Avec la construction de la nouvelle route, le ministre Nando Bodha a déclaré à l’Assemblée mardi que les arbres ne seront pas détruits. Des activistes et le député du gouvernement Sudesh Rughoobur avaient manifesté contre l’abattage des arbres à AnseLa-Raie en provision de la construction du Cap Malheureux “by-pass”.