Des boîtes en carton, renfermant Rs 3 016 000, ont été retrouvées samedi au domicile de Kaviraj Chuckhowree, un habitant de Centre-de-Flacq âgé de 43 ans, lors d’un raid mené par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU). Lors d’une première séance d’interrogatoire dimanche, ce marchand de gâteaux a nié faire partie d’un réseau de drogue ou de blanchir l’argent des trafiquants.
Le suspect a surpris les enquêteurs en affirmant avoir trouvé ce pactole « dans une poubelle à Flacq ». Au lieu d’alerter la police sur cette étrange « découverte », il a préféré apporter l’argent chez lui pour le cacher. Cependant, son argument ne convainc pas les hommes du surintendant Sharir Azima car le quadragénaire est connu pour sa proximité avec des trafiquants de drogue. Il avait été condamné à cinq ans d’emprisonnement pour trafic de drogue en 2010. Depuis sa libération, le suspect aurait repris contact avec des personnes opérant dans un réseau dans l’Est.
Des hommes du Field Intelligence Office ont signalé aux hommes du chef inspecteur Seebaluck de l’ADSU de Flacq, le va-et-vient des personnes douteuses au domicile de Kaviraj Chuckhowree. Pendant deux semaines, il était surveillé par la police. En se basant sur un renseignement, les enquêteurs ont perquisitionné la maison du marchand où des liasses de billets, en coupures de Rs 100 et Rs 200, ont été saisies. La police soupçonne que ces billets proviennent des clients toxicomanes qui viennent chercher leur dose chez des dealers.
Pour vérifier l’argument du marchand de gâteaux sur la découverte de l’argent dans une poubelle, la police compte passer en revue les images des caméras de surveillance installées à Flacq. Entre-temps, Kaviraj Chuckhowree a été traduit aujourd’hui devant le tribunal de Flacq, où une accusation provisoire de blanchiment d’argent a été logée contre lui.