Ruben Chadien, vainqueur du concours Star Show 2011 dans la catégorie tamoule, lance cette semaine son premier album. A Garland of Thiruppugazh (une guirlande pour les textes sacrés), est un hommage aux dieux, dont la sortie coïncide avec les célébrations du Thaipusam Cavadee.
Ruben Chadien est un homme bercé de valeurs spirituelles. Avec une voix taillée pour le style carnatique, il parcourt le pays pour chanter dans les temples depuis sa tendre enfance. À 41 ans, il est sollicité de toutes parts, notamment pour les fêtes culturelles. “Depuis petit, mon grand frère nous emmenait, mes autres frères et soeurs et moi, à l’école du soir avec l’Aya Chengabraydoo où l’on apprenait le tamoul et les chants. C’est là que j’ai su que je voulais chanter”, confie-t-il.
Il se souvient avec nostalgie de ses premiers contacts avec le public lors de ses prestations au sein du Dravidian Sound, groupe issu de Mahébourg. Le morceau fétiche Thom Karuvil Irundorm du film Star lui avait permis de faire le tour du pays et de maîtriser graduellement le trac. En 2011, c’est la consécration lorsqu’il remporte le premier prix du concours Star 2011 dans la catégorie tamoule avec le morceau Amma Enrazaida.