La rue René Maingard à Roches-Brunes, très utilisée par des voitures et des autobus, a vu sa circulation augmenter avec les nouveaux morcellements dans le bas de Roches-Brunes. Nombreux sont les automobilistes venant des Plaines Wilhems, résidant à Albion ou Flic-en-Flac, qui empruntent aussi cette route délaissant ainsi la rue Raymond Rivet, où il y a plusieurs ralentisseurs et est en moins bon état. Les résidents qui marchent le long de cette rue pour aller prendre l’autobus ou vaquer à leurs occupations, et j’en fais partie, sont frôlés quotidiennement par certains chauffeurs — pour ne pas dire chauffards — qui prennent cette rue pour un circuit de F1. Avec les carrefours, c’est devenu un danger permanent.
Il n’y a que deux ralentisseurs et des trottoirs à la hauteur de l’église Notre Dame de Mont-Roches. Avant et après, rien. Les férus de vitesse peuvent lancer leurs voitures ou motos dans la descente sans que rien ne les ralentisse.  Je ne vous parle pas de la nuit où les bruits des machines lancées à vive allure vous font sursauter de votre lit. De nouveaux ralentisseurs  sont devenus primordiaux pour la sécurité de tous mais surtout une prise de conscience de certains chauffeurs est nécessaire car nos routes sont de plus en plus dangereuses. Un minimum de respect envers les piétons et les cyclistes serait le bienvenu.
De nos jours, quand on part de chez soi, on n’est plus très sûr de rentrer sain et sauf. Il y a déjà eu deux graves accidents dans cette rue mais heureusement sans mort d’homme. Prévoir c’est mieux que guérir : il serait bien que les autorités gouvernementales ou municipales  réagissent avant que quelque chose de grave ne se produise. Il n’est plus temps de dire si ça se produira mais quand ça se produira.
Depuis un certain temps, il y a des doubles lignes jaunes près des commerces au début de la rue René Maingard. Ce qui est très bien, mais si la police ne veille pas à ce que la loi soit respectée, ça ne sert absolument à rien et certains continueront à s’y garer en toute impunité mettant en danger la vie d’autrui et causant parfois des embouteillages inutiles. J’aimerais bien savoir combien d’automobilistes ont été verbalisés pour s’y être garés depuis “l’installation” des ces doubles lignes jaunes.  
A bon entendeur
D.C.