Hier au Dodo Club à Curepipe, s’est tenue la deuxième journée de la phase de poule de la troisième édition de l’AfrAsia International 7’s. Le SA Platteland de l’Afrique du Sud et vice-champion de l’édition précédente, a envoyé un signal fort aux autres participants  en battant une solide équipe mauricienne 24-0 avant d’enchaîner avec un 26-0 contre les Vikings et un 36-0 en quarts de finale contre les Hyenas. La Réunion, leur prochain adversaire en demi-finale est maintenant prévenue.
Selon Henry Denner, le coach de SA Platteland, ses joueurs sont bien partis pour remporter le titre qui lui a échappé en 2014 face à Outeniqua qui est le grand absent du tournoi cette année.  » Cette fois, cela sera sans doute la bonne. Malgré le score qui semble flatteur, tous les matches que nous avons joués n’étaient pas faciles. Cependant, mes joueurs ont travaillé dur sur le terrain pour remporter ces victoires. Nous sommes en très grande forme. Si nous nous donnons à fond et faisons tout ce qu’il faut, nous pourrons être sacrés champions demain », fait-il ressortir.
Malgré cela, les 7 de Maurice n’ont pas démérité pour autant. Ils ont assuré le spectacle en arrivant jusqu’aux quarts de finale en passant notamment par une victore 26-0 contre Rob Ferreira au plus grand bonheur des supperteurs présents pour encourager les Mauriciens. Mais malheureusement, l’aventure des Mauriciens n’ira pas plus loin car ils ont été battus par les Réunionnais 14-0.