Du 10 au 16 juillet à Casablanca, au Maroc, la sélection de Maurice de rugby sera à la recherche d’une qualification historique pour la Coupe du monde 2019 au Japon. Pour cela, les Mauriciens, emmenés par leur capitaine Romain Lamusse, devront réaliser un sans-faute dans la Division 1C pour une promotion en première division B (1B), synonyme de deuxième phase qualificative pour les mondiaux japonais. Ils affrontent aujourd’hui le Maroc, avant d’être opposés au Nigeria le mercredi 13.
Après plus de 24 heures de voyages, les protégés du Directeur technique national (DTN), Julien Blazy, ont posé leurs valises vendredi à Casablanca avec pour objectif de gagner la promotion en Division B après avoir été relégués en 1C l’année dernière. Suite à leur long périple, la sélection mauricienne n’a pas tardé à se mettre d’aplomb. Une session d’aquagym pour commencer avant d’enchainer hier avec les choses sérieuses, soit une séance d’entraînement animée par Romain Lamusse.
Ce pilier gauche, qui peut aussi évoluer au poste de talonneur, aura à coeur de mener son équipe à bon port. Ses connaissances et surtout son expérience acquises grâce à sa participation avec les Africa Pacific Dragons (APDs) à la deuxième édition du Rugby World Clubs 10s, tournoi international tenu à Maurice au stade d’Anjalay le 18 et 19 juin dernier, seront d’une aide précieuse. Avec le retrait du Cameroun de la compétition, le XV de Maurice à une belle carte à jouer contre le Maroc et le Nigeria.
Du côté du sélectionneur, Julien Blazy avance que le groupe connaît déjà sa mission et que ses joueurs sont motivés et déterminés à l’accomplir. « On a l’habitude de rencontrer à chaque fois des équipes plus costaudes que nous. Cependant, cela ne nous a jamais empêchés de réaliser des performances. Les joueurs assument totalement le fait que nous sommes l’équipe qui descend de la division supérieure et, du coup, nous sommes supposés être les favoris. Cela ne nous fait pas peur. Nous sommes bien préparés, nous avons un groupe homogène qui va nous permettre de faire tourner l’effectif. Nous savons que cela sera dur, mais nous sommes préparés », a-t-il fait ressortir.