Le XV de Maurice a connu une nouvelle débâcle dans l’Africa Cup 1C de rugby qui se déroule en Côte d’Ivoire. Les coéquipiers de Bruno Bax se sont inclinés 3-83 devant le pays hôte mercredi à l’occasion de leur deuxième sortie dans ce tournoi. Après leur défaite contre les Nigérians 3-63 en match d’ouverture, les Mauriciens ont sans doute enregistré leur pire prestation dans une compétition africaine. Et la déception est présente dans le camp mauricien.
Si l’année dernière dans cette même compétition Maurice avait battu le Nigeria (26-22), on a assisté cette fois à un revirement de situation. Et face à la Côte d’Ivoire, Maurice a subi un autre coup dur. La messe était quasiment dite à la pause puisque les Ivoiriens menaient confortablement 34-3. Les trois points de Maurice ont été inscrits par Jean-Philippe Montocchio. Le directeur technique national (DTN), Julien Blazy, estime que la Côte d’Ivoire était certes plus forte, mais il juge que le score est trop sévère. « Nous avons pris cinq essais sur des contres alors que nous étions à quelques mètres de l’en-but adverse. C’est dommage. »
Le DTN ne compte toutefois pas chercher des excuses pour justifier la cuisante défaite de ses protégés, mais il regrette un peu l’absence d’une dizaine de joueurs qui étudient à l’étranger et qui non pu rejoindre l’équipe nationale en raison de leurs examens. « Nous avons constitué une équipe avec des joueurs évoluant exclusivement dans le championnat local tandis que nos adversaires avaient en leur sein des éléments exerçant dans des divisions françaises et anglaises », soutient-il.
La promotion souhaitée en 1B ne se fera pas cette année et l’équipe de Maurice doit maintenant gagner pour sa dernière sortie contre le Niger demain afin d’assurer sa place en 1C. Selon les indications, le Niger devrait être à la portée de Maurice. « Nous avons connu de durs moments dans cette compétition. Il nous faut absolument terminer sur une bonne note. L’équipe fera tout son possible pour remporter une victoire demain », ajoute-t-il.
Ce tournoi Africa Cup 1C, organisé par la Confédération africaine de rugby, a permis au DTN de jauger le niveau mauricien par rapport au Nigeria et la Côte d’Ivoire. « Cela démontre que le championnat local doit être rehaussé et l’idéal est d’avoir des joueurs évoluant régulièrement à l’étranger », estime le DTN. Soulignons que la délégation locale rentre au pays lundi.