La Rugby Union-Mauritius (RUM) peut compter sur l’expérience et les connaissances du Montpelliérain Didier Malejacq en termes de formation d’arbitrage pour encadrer les jeunes et aussi pour davantage conscientiser les éducateurs sur les règles du ballon ovale. Ce support supplémentaire et probablement inattendu est le bienvenu dans le camp de la RUM.
L’arbitrage reste un élément clé dans un match. Pas de match sans arbitre et un match avec un arbitrage approximatif peut dégénérer.
« L’arbitrage a un rôle central. Nous avons tendance à ignorer cet aspect, mais force est de constater que l’arbitrage est un élément déterminant pour le bon déroulement d’un match », a déclaré au Mauricien Didier Malejacq. Ce dernier, qui n’a pourtant jamais été rugbyman, s’est lancé dans l’arbitrage depuis plus d’une décennie au sein du Montpellier Héro Rugby (MHR).
Auparavant dirigeant de l’équipe U15 du MHR, Didier Malejacq s’est tourné au fil du temps vers l’arbitrage. « Nous avons regroupé des joueurs U18 pour leur donner des formations. Nous avons d’ailleurs été sacrés champions du concours d’arbitrage en France. C’est pour vous dire à quel point la fédération accorde une importance à l’arbitrage », fait ressortir celui qui a été secrétaire de l’école d’arbitrage au MHR.
Établi à Maurice depuis juin dernier, Didier Malejacq se dit disponible pour transmettre ses connaissances. Il a déjà eu des rencontres avec les dirigeants de la RUM, notamment le président Kevin Venkiah. Le formateur français a déjà établi un plan de travail pour aider par étape à promouvoir l’arbitrage que ce soit chez les jeunes joueurs ou chez les éducateurs (U18) et les entraîneurs (seniors).
Mais dans un premier temps, il veut lancer une école de formation d’arbitrage regroupant les jeunes de 15 à 18 ans. À ce jour, il compte déjà sept jeunes inscrits pour débuter l’aventure. « Je ne veux pas faire une évaluation sur les performances des arbitres à Maurice. Mais l’objectif à long terme est d’avoir un bon nombre d’arbitres bien formés pouvant assurer avec fluidité les différents championnats organisés par la RUM et par ricochet aller exercer dans les compétitions à l’étranger. »
Mais avant cela, Didier Malejacq a déjà une responsabilité auprès de la RUM dans le cadre de l’AfrAsia International 7’s Rugby Tournament U18. C’est lui qui gérera les arbitres pour cette compétition prévue les 28 et 29 septembre à la Northfields International School, qui regroupera deux équipes de Maurice, huit équipes d’Afrique du Sud et une de La Réunion.
Selon les inscriptions, une douzaine d’arbitres seront en action pour ce tournoi, dont cinq étrangers venant de La Réunion (2), d’Afrique du Sud (1), d’Angleterre (1) et du Pays de Galles. « Ce sera une bonne expérience. Mon rôle est de gérer les arbitres et aussi de les canaliser par rapport aux matches. Ce sera en quelque sorte ma première responsabilité au sein de la RUM », ajoute notre interlocuteur.