Quel match réalisé par les Blues! Il faut dire que cette équipe lance un signal fort aux équipes locales avant le début du championnat la semaine prochaine. En effet, les Highland Blues ont réalisé une véritable démonstration de rugby vendredi dernier face aux XV Dionysien dans un match test. Certes ce n’était qu’une rencontre amicale, mais les deux équipes voulaient absolument la victoire. Une pour faire plaisir à son public venu en grand nombre comme à l’accoutumé et l’autre pour venger son frère enemi qui avait été lui aussi balayé par la force de frappe de la formation curepipienne.
Le score est large, 33 à 0, mais amplement mérité quand on se penche sur la physionomie du match et ce même si les Réunionnais avaient réalisé la meilleure entame de match possible. En effet, le XV Dionysien a quelque peu monopolisé le ballon lors des sept première minutes de la rencontre. Cependant, il se heurtait au bloc défensif très organisé et agressif des Highland Blues. A force de tourner en rond sans trouver, ils commetaient beaucoup de fautes de main. Et c’est sur une perte de balle que les Mauriciens ont sonné la première charge. Adrien Bourgault lancé comme un bolide était repris inextremis par la défense réunionnaise, mais le match était enfin lancé. Les transmissions des Blues étaient beaucoup plus rapide, le jeu mieux structuré et très fluide cependant, ils arrivaient pas à trouver la faille. Face au pugillat du XV curepipien, la défense dionysienne était au bord de la rupture.
Premier signe de fissure, le carton jaune obtenu après un plaquage haut du no. 14. Les Highland Blues ont rapidement capitalisé sur cet avantage pour inscrire le premier essai de la rencontre grâce à Christophe de Baritault, un jeune qui monte en puissance. Libéré après l’ouverture du score, les Blues sont passés à la vitesse supérieur. Dominateur dans tous les compartiments du jeu de la mêlée, à la touche, impérial en défense. Ils n’ont laissé aucune chance aux Dionysiens. Les essais se succédaient dans cette rencontre à sens unique. Adrien Bourgault suivi de Loic Fayolle, Alexandre Espitalier Noël et Ewald Wentzel sont venus alourdir le score. La messe était dite. Belle esprit tout de même à la fin du match et les deux équipes se font une haie d’honneur sous les applaudissements du public.
C’est un capitaine tout sourire qu’on a pu rencontrer après le match.  » On a fait un très bon match, même si au départ c’était quelque peu brouillon. On a débuté les entraînements depuis quatre semaines et l’équipe monte en puissance.On a parfaitement maîtrisé notre match même si on s’attendait à beaucoup plus de résistance de la part des Dionysiens, » a déclaré Olivier Baissac. « Cette saison on a une belle équipe avec trois ou quatre joueurs qui sont issues du centre de formation, mais qui ont démontré de très bonne disposition. C’est une très bonne chose pour les Highland Blues et surtout pour le rugby mauricien. L’objectif reste le championnat et notre groupe est confiant qu’on peut remporter le titre, » a-t-il poursuivi.