On disait qu’elles avaient des ambitions dans l’édition 2015 de l’AfrAsia International 7’s Rugby Tournament. Des ambitions transformées à la réalité hier au Dodo Club, quand la sélection nationale féminine s’est offert avec brio le titre hier en disposant en finale des Réunionnaises du XV Dionysien (7-5). La palme masculine est allée aux Sud-Africains de Rams, les Mauriciens U18 terminant sixièmes.
Un an après l’introduction du rugby plaqué féminin à Maurice, les filles ont réussi un joli coup de maître qui ne devrait que booster le programme « Get Into Rugby » — une initiation à la pratique de cette discipline et qui a touché déjà plus de 500 jeunes.
Aucun round d’observation pour les Mauriciennes en finale. Céline Lagesse licenciée au Stade Toulousain (France) et Amélie Rousset (qui évolue en Australie) auront été deux gros atouts autour de leur capitaine Stéphanie Domaingue et les autres qui ont évolué comme un bloc. 7-5 au coup du sifflet final, c’était l’exploit du jour.
« C’est comme dans un rêve. Je suis fière de ce qui nous est arrivé », lâchait une Céline Lagesse aux anges. Le coach Patrice François était tout aussi heureux de ce sacre. « Il y a eu beaucoup de sacrifices chez les filles et le rugby le leur rend avec cette consécration ».
Une consécration surprise dans la forme mais une belle récompense dans le fond, estime pour sa part Kevin Venkiah, le président de la Rugby Union Mauritius (RUM). « Ce tournoi a été une grosse réussite à tous les niveaux et la victoire de nos filles a été la cerise sur le gâteau. Nous avons tous été surpris par la qualité du jeu, l’engagement et la combativité des Mauriciennes. Je leur dis bravo ».
La sélection masculine U18 n’a pas eu autant de réussite que les filles. Un sixième rang final qui met ce groupe quelque part à sa place. « Nos jeunes n’ont pas démérité. Notre DTN Julien Blazy fait un gros travail. Cette équipe joue ensemble depuis un an. En 2016, nous devrons récolter les fruits ».
Ce sont les Sud-Africains de Rams qui ont enlevé le titre masculin, dominant en finale La Réunion 24-7. Une troisième participation de ce club à ce tournoi qui aura été la bonne, après une cinquième place en 2013 et une place sur le podium (3) l’an dernier. « C’est une belle revanche sur le sort. Nous progressons d’année en année et cela s’est confirmé dans cette présente édition », remarque l’entraîneur Charles van der Westh.
Les Rams succèdent à Outeniqua, autre club sud-africain victorieux en 2013 et 2014. Autre réussite mauricienne, celle de Mauritius Touch, vainqueur 5-0 de Mauritius Rugby dans une finale 100 % locale du tournoi « touche ».
À noter que pour étoffer la campagne de promotion autour de ce AfrAsia International 7’s Rugby Tournament, trois professionnels sud-africains de Blitzbokke, en l’occurrence Werner Kok, Philip Snyman et Stephan Dippenaar, ont animé une clinic durant cette semaine de rugby au Dodo Club.