Après les mondiaux de France en 2007, le président de la Rugby Union-Mauritius (RUM), Patrick Bradshaw, assistera au Mondial 2011 de rugby en Nouvelle-Zélande (9 septembre au 24 octobre), dont le coup d’envoi est prévu demain avec la rencontre entre les All Blacks et Tonga.
Le président de la RUM a été invité par l’International Rugby Board (IRB) pour les quatre derniers matches du mondial néo-zélandais (les demi-finales, match de classement et finale) aussi bien que pour l’assemblée générale. Cependant, Patrick Bradshaw a annoncé qu’il mettra le cap sur Aukland, l’épicentre de ces mondiaux, jeudi de la semaine prochaine en vue d’assister au moins à dix matches de poule à ses frais.
« Bien que je sois invité officiellement par l’IRB, il sera difficile pour moi d’attendre la mi-octobre pour aller en Nouvelle-Zélande. J’y serai dès jeudi prochain afin de pouvoir assister à une dizaine de matches », a-t-il indiqué au Mauricien.
Irlande/Australie, le 17 septembre à Auckland (Eden Park), sera le premier match auquel le président de la RUM assistera. « L’Irlande est mon équipe de coeur. Cela dit, les All Blacks demeurent les favoris de leurs mondiaux. Je pense que l’Australie sera un concurrent très sérieux, surtout après sa prestation dans le Tri-Nation. Il faut aussi compter sur l’Angleterre et la France. Mais une d’entre elles sera éliminée au stade des quarts de finale dans la mesure où elles s’affrontent à ce niveau », estime-t-il.
En ce qui concerne l’assemblée générale de l’IRB, prévue le 17 octobre, le président de la RUM envisage, entre autres de parler, de la gestion de la Confédération africaine de rugby. Il s’attend aussi à répondre de la non-participation de Maurice au Tournoi à 7 les 27-28 août dernier en Zambie. L’équipe de Maurice s’est retirée en raison d’un manque de préparation dû à l’indisponibilité de terrain.
« Je vais aussi aborder le prochain tournoi de l’Africa Cup, avec le rugby mauricien qui est promu en division C en compagnie de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, de la Zambie, du Botswana et du Nigeria. Il sera aussi question de parler de l’aide liée au développement continu du rugby à Maurice », souligne le président de la RUM.