Revoilà Rye Joorawon! C’est le cas de le dire car depuis sa victoire sur Bongo Beat lors de la 12e journée, on n’avait plus vu le Mauricien dans le box des vainqueurs. À une course près d’une full card samedi dernier, il fallait s’attendre à un réveil de l’enfant terrible du turf. Ce fut chose faite dans l’épreuve principale avec Man To Man qu’il a conduit à la victoire au terme d’une tactique bien calculée avant de doubler la mise dans l’épreuve de clôture avec New Star.
Cependant, malgré ce doublé, c’est un sentiment d’inachevé qui animait Rye Joorawon samedi après-midi à sa sortie de la la jockey’s room. « Ces deux victoires font certes plaisir mais j’aurais tant voulu offrir à l’écurie Mahess Ramdin sa première victoire de la saison », a-t-il lancé, visiblement très déçu. « Surprising Dream est un cheval avec lequel Shailesh Ramdin a pris beaucoup de patience. J’espère que ce n’est que partie remise et que cette première victoire ne tardera pas à venir », a-t-il dit. En effet, tout se joua dans la partie concluante de l’épreuve avec Surprising Dream lorsque le cheval, dans son mano a mano avec Young Royal, versa à l’intérieur, gênant ainsi Black Gambit qui s’était infiltré entre les deux. Si, à l’arrivée , rien qu’une infime marge  sépara le pensionnaire de l’écurie Mahess Ramdin de celui de Raj Ramdin (0,02L), les Racing Stewards, après avoir écouté les parties concernées et revu le film de la course suite à l’objection logée par Jeanot Bardottier contre la monture de Joorawon, devaient rétrogarder cette dernière de la deuxième à la quatrième place.
Si la première moitié de la journée fut laborieuse pour notre hôte, la seconde fut plus prolifique avec les victoires de Man To Man et New Star. Le premier nommé a démontré pourquoi il est considéré comme la meilleure acquisition de l’écurie Serge Henry cette saison en s’adjugeant la dernière manche du championnat des 4-ans. « Quand vous jetez un oeil sur ses performances sud-africaines, c’est sûr qu’il est un bon cheval. Il n’a couru qu’une seule course ici sans démérité. Cette fois, il était aligné sur une distance plus conforme à ses réelles aptitudes. Les instructions étaient de partir devant mais, malheureusement, je n’ai pu le faire. M. Henry m’a dit que c’est un cheval qui aime courir ainsi. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de partir dans la descente et cela a payé », s’est félicité Joorawon. Il est d’avis que Man To Man est un cheval d’avenir et qui devrait faire encore parler de lui sur des parcours rallongés.
« Obtenir plus de montes »
Rye Joorawon devait remettre ça dans l’épreuve de clôture avec New Star qu’il s’est vu confier étant donné que Johnny Geroudis ne pouvait faire le poids de 55,5kg. La Mauricien ne laissa pas passer sa chance en réalisant une course parfaite pour permettre à ce jeune coursier de se signaler pour la première fois au Champ de Mars. « A l’instar de Man To Man, New Star courait sur un parcours plus à sa convenance. C’est un cheval qui avait besoin de distance pour mieux s’exprimer. M. Rousset m’a demandé de drop le cheval à l’arrière et de le monter graduellement à partir de la route. C’est un jeune compétiteur qui possède encore une belle marge de progression et qui gravira certainement les échelons à Maurice », a-t-il soutenu.
Ces deux victoires aidant, Rye Joorawon occupe seul la tête au classement des jockeys mauriciens avec 11 victoires à son compteur. Comment envisage-t-il la seconde partie de la saison? A cette question, notre interlocuteur devait répondre: « Actuellement je suis freelance mais je donne un gros coup de main à Shailesh Ramdin le matin à l’entraînement car c’est quelqu’un qui m’a beaucoup aidé par le passé. Ce sont des personnes que je ne peux laisser tomber. Il ne possède certes pas un gros effectif mais ses chevaux, surtout les nouveaux, commencent à montrer le bout de leur nez. La performance de Western Jet samedi et d’Al Romanov et Judge The Stride une semaine plus tôt sont là pour le prouver. L’écurie Mahess Ramdin et moi avons vécu de bons moments ensemble et j’espère tôt ou tard leur offrir cette première victoire. Cela dit, j’espère obtenir davantage de montes des autres établissements pour mettre toutes les chances de mon côté dans la course au titre chez les Mauriciens », a-t-il soutenu.