Rye Joorawon a poussé un grand ouf de soulagement à l’issue de la dernière course de samedi. Il a mis fin à une disette qui avait duré pas moins de 38 montes. Le Mauricien n’a pu laisser échapper quelques larmes après avoir passé le but en premier sur Billy Bojangles.
Demblée, il a tenu à remercier tous ceux qui l’ont soutenu ces dernières semaines. «Je dois premièrement remercier toute l’écurie Maingard pour le soutien qui m’a été apporté durant ces moments très difficiles. Heureusement, cette victoire, qu’on attendait tant, est arrivée. On a aussi eu un peu de chance mais M.Maingard a pris une très bonne décision par rapport à Billy Bojangles, un cheval qui a surtout couru sur 1365m. Le risque s’est avéré payant. J’espère seulement qu’on pourra  engranger quelques victoires durant les dernières semaines de compétition qu’il nous reste.»
Resté sans victoire pendant 38 montes a été un moment très dur. Rye Joorawon a dû même essuyer des quolibets et aussi des mots très durs qui ont été lancés à son encontre. Cependant, il ne s’est pas laissé abattre, sachant que la chance finirait par tourner en sa faveur. ? «Je ne peux pas vraiment expliquer cette période de disette. Du côté des entraînements, je sais que les chevaux travaillaient bien. Mais qu’il y avait quelque chose qui clochait. L’entraîneur semble avoir pu mettre le doigt dessus. Je souhaite que les chevaux soient à la hauteur parce que je me fais traiter de toutes sortes de noms par les turfistes. C’est ainsi à Maurice mais je sais que la roue finira par?tourner en ma faveur. Il faut savoir que Ricky Maingard entraîne ses chevaux différemment. Après les séances d’entraînement, il ne les bouscule pas.Il les laisse bien récupérer, quitte à ne pas les travailler pendant plusieurs jours. Il prend tout son temps avec eux.»? Pour ce qui est de la victoire de Billy Bojangles, il dira qu’il pensait que Big Lion ne serait pas rejoint vu l’avance qu’il avait prise à la mi-course.?«Ce n’est que de cette façon que court Big Lion. Je pensais qu’il serait difficile à rattraper mais ce n’est que lorsque Billy Bojangles à commencer à accélérer dans la ligne droite que j’ai repris confiance.»
Rye Joorawon a aussi parlé de ses autres montes de la 27e journée. « Desert Sheik a été un peu décevant. Il avait bien couru à sa course de rentrée et il se pourrait qu’on ait été un peu impatient avec lui. Il
revenait après deux semaines seulement, ce qui à mon avis est un peu trop vite. Tube Wave n’a pas la distance. J’ai dû reprendre Rum Tum Tugger aux 600m mais je pense qu’il avait bien besoin de cette course. Al Mahara n’a pas mal couru avec le citation bit mais le kilomètre est trop court pour ses aptitudes. Il ne faut pas oublier qu’il a gagné sur 1400m. Il a besoin de distance maintenant. Roventas a été très décevant avec les oeillères. J’ai cru comprendre qu’il a réalisé ses meilleures prestations avec cet équipement en Afrique du Sud mais il refusait de suivre aujourd’hui. Quand je l’ai sollicité aux 600m, il ne m’a rien donné. »?