Le champion 2014 des jockeys et apprentis mauriciens n’a pas tardé à se remettre dans le sens de la marche puisqu’il était déjà de retour dans la winner’s enclosure avec Barney Barnato, le surprenant vainqueur de The Elaine Plate.
« Cela fait toujours plaisir et surtout bon pour le moral de décrocher une victoire dès la première journée, mais je suis un peu déçu, car je m’attendais à mieux », reconnut Rye Joorawon à Turf Magazine samedi dernier. En effet, la journée promettait d’être fructueuse pour notre compatriote avec plusieurs montes intéressantes mais la tournure des événements fut tout autre puisque c’est par l’intermédiaire de Barney Barnato qu’il put ouvrir son compteur 2015.
« Barney Barnato a donné le meilleur de lui-même. Franchement, je ne m’attendais pas qu’il gagne, même s’il avait bien travaillé à l’entraînement. On s’attendait à une course difficile avec sa huitième ligne, d’autant plus qu’il affrontait des adversaires de calibre comme Pont D’Avignon et Torotino. Mais, quand je lui ai demandé de produire son effort à 500 mètres du but, il a répondu merveilleusement et il m’a surpris en sortant un finish dévastateur », devait-il nous confier. Southern Heights et Kaafel ont, en revanche, été inexistants dans leurs épreuves respectives.
Le Mauricien était très attendu dans l’épreuve pricipale avec Ryder Cup. Même s’il put dicter le train à sa guise, le cheval de l’année n’eut  suffisamment pas de répondant face à la soudaine accélération de Polar Royale et termina du reste sur la troisième marche du podium. Une déception également avec Yoda Man qui, en sus de manquer le départ, pécha au niveau de la finition dans la ligne droite finale. Il semblerait que ces deux coursiers avaient besoin de cette mise en jambe pour retrouver leurs bonnes sensations.
Rye Joorawon disposait aussi d’une belle cartouche dans l’épreuve d’ouverture avec Steel Of Approval. Même si sa monture restait sur deux victoires consécutives, notre compatriote a tenu à rappeler que les 61 kgs ont pesé lourd dans la balance pour ce vieux soldat de l’écurie C.Ramdin.