Une délégation de consultants du Council of Legal Education de la Nottingham Law School arrive à Maurice aujourd’hui pour animer des séances de travail avec les acteurs du domaine légal. Ils y resteront jusqu’au 19 pour évaluer et conseiller le bureau de l’Attorney General sur la formation des Legal Practitioners.
À la demande du Bureau de l’Attorney General concernant la révision des Vocational Professional Law Courses, des cours seront dispensés par le Council of Legal Education (CLE) en collaboration avec la Tertiary Education Commission (TEC). À cet effet, une délégation de consultants du CLE de la Nottingham Law School arrive à Maurice aujourd’hui.
Les représentants de cette institution britannique animeront jusqu’au dimanche 19 février plusieurs séances de travail avec les différents partenaires notamment le judiciaire, les légistes et les étudiants en droit. Les experts feront ensuite des recommandations sur les connaissances, compétences et aptitudes requises pour les programmes, le contenu et les méthodes pédagogiques, y compris le niveau d’enseignement et d’évaluation, ainsi que des suggestions pour la formation continue.
La Nottingham Law School est affiliée à la Nottingham Trent University. L’institution a une grande expertise dans la formation professionnelle et a aidé plusieurs organisations dont l’Institute of Trade Mark Attorney, The Solicitors Regulation Authority et The Law Society of Hong Kong. Son centre d’éducation juridique suscite un intérêt certain, de même que ses diverses publications sur l’éducation du droit dans toutes ses formes et à tous les niveaux.
La Nottingham Law School fait partie des neuf établissements d’enseignement validés par le United Kingdom Bar Standards Board pour dispenser le Bar Professional Training Course (BPTC) et le Legal Practice Course (LPC). Le Doyen de la faculté de droit de Nottingham, le Professeur Andrea Nollent, a déclaré que « the proposed structure of this project, utilizing two visits to Mauritius to understand the current situation and then to explore our draft recommendations, ensures that the material finally presented is squarely grounded in Mauritian context and the needs of its students, educators, practitioners and consumers ».
Lors de leur visite, les consultants rencontreront le Chef Juge Bernard Sik Yuen, l’Attorney General Yatin Varma et le ministre de l’Éducation tertiaire Rajesh Jeetah ainsi que les responsables des différentes organisations légales.