La veille du Nouvel an, le destin l’a séparée de sa benjamine de 4 ans, gravement brûlée lors d’un incendie survenu à son domicile dans la nuit du 25 décembre. Depuis, Arianne Chevery, 32 ans et mère de quatre autres enfants, vit dans le tourment, abattue, hantée par les souvenirs de sa “petite boule d’énergie”. Elle n’arrive pas à faire son deuil et à se relever. Sa maison ne connaîtra plus le bonheur et la bonne humeur avec le vide laissé par sa petite Antonia Ursule.
Elle a le coeur en morceaux. Abattue, démunie et sans envie de faire quoi que ce soit, Arianne Chevery se laisse aller. Cela fait deux mois qu’elle a perdu sa benjamine dans un incendie qui s’est déclaré dans sa maisonnette à Crowland Tory, Tranquebar. Arianne Chevery est une mère brisée. Les jours défilent et se ressemblent pour la jeune femme, qui s’est réfugiée chez sa mère à Terre Rouge depuis le drame. Elle raconte : “C’est tous les jours le même train-train. Je m’installe dans le lit et je me mets à réfléchir. Je suis tourmentée par les événements et la tragédie que nous avons dû affronter. Mon coeur de maman saigne de douleur depuis ce fameux soir du 25 décembre”.