Le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, est parti ce matin pour le Zimbabwe afin de participer à la réunion du conseil des ministres de la Communauté de développement d’Afrique Australe (SADC) prévue jeudi et vendredi à Victoria Falls. Il sera suivi du sommet des chefs d’État et de gouvernement dimanche. Ce sommet sera marqué par l’élection du président Robert Mugabe à la présidence de l’organisation régionale.
Le Premier ministre, Navin Ramgoolam a déjà annoncé qu’il participera aux travaux du sommet. Il quittera le pays à la fin de la semaine ou au plus tard samedi.
Selon le secrétaire exécutif de la SADC Stergomena Lawrence Tax, le sommet prendra connaissance de plusieurs rapports, notamment celui du président sortant de l’organisation à savoir le président du Malawi, un autre consacré au plan de développement stratégique régional et un troisième sur le tribunal de la SADC. Le sommet prendra également connaissance de la situation politique et socio-économique dans la région ainsi que de la situation économique globale. Il sera également question de la performance économique de la SADC, du genre et du développement, de la sécurité alimentaire et de la situation du VIH/sida.
Le sommet aura cette année pour thème SADC Strategy for Economic Transformation : Leveraging the Region’s Diverse Resources for Sustainable Economic and Social Development through Beneficiation and Value Addition.
Le sommet sera aussi marqué par des activités importantes dont la publication consacrée à la lutte de libération nationale en Afrique australe. Un document consacré aux statistiques dans la région sera également lancé à cette occasion.
On s’attend également à ce que le sommet passe en revue la situation au Moyen Orient et à ce qu’il réitère sa solidarité au peuple palestinien.
Par ailleurs, le leader de l’Opposition du Zimbabwe Morgan Tsvangirai a manifesté son intention de rencontrer les chefs d’État présents au Zimbabwe.
D’autre part, la presse zimbabwéenne et internationale s’élève contre la décision de la SADC d’imposer le paiement d’un droit variant entre 65 dollars et 150 dollars aux journalistes appelés à couvrir le sommet à Victoria Falls.