« A aucun moment le projet de Safe City n’entravera la vie privée des citoyens », a déclaré le Premier ministre, Pravind Jugnauth, le lundi 19 août, à l’inauguration du Police Main Command & Control Centre de ce système de surveillance, à Ebène.

Le chef du gouvernement a réitéré l’objectif du projet qui a « pour seul but », avance-t-il, de combattre le crime, le trafic de drogue, le vol et rendre plus efficace le traffic management.

Dans son discours, le Premier ministre a indiqué que « 1 542 Intelligent Video System Cameras et 142 Intelligent Traffic Cameras » ont été « installées » à travers l’île. Alors que d’autres sont « on the verge of completion ».

« Ce projet aura un impact positif sur la vie des citoyens », estime le chef du gouvernement. Commentant l’installation de caméras CCTV à Flic-en-Flac et à Grand Baie, Pravind Jugnauth a tenu à faire ressortir que celles-ci auraient « contribué conséquemment à la réduction de délits dans ces régions ».

Situé au deuxième niveau du Shri Atal Bihari Vajpayee Tower d’Ébène, le quartier général du Safe City Project sera appuyé par huit sub command centers à travers l’île.

Quelque 4 000 caméras de surveillance devraient être installées sur 2 000 sites. Le projet devrait être totalement opérationnel d’ici fin décembre 2019.

Etaient présents lors de cette inauguration, le ministre mentor, Anerood Jugnauth, et son épouse, le Commissaire de police, Mario Nobin, le DPM Ivan Collendavalloo et la VPM Fazila Daureeawoo, entre autres.

Le Safe City Project est déjà en opération, un récidiviste recherché ayant été arrêté grâce à ces caméras, rapporte Le Mauricien de ce lundi 19 août.