Le ministère des Administrations régionales et des îles éparses accuse, dans un communiqué diffusé, des pêcheurs occupaient illégalement deux îles de St-Brandon, soit l’île Courson et l’île Tec Tec. Le communiqué souligne qu’il a été porté à la connaissance de l’Outer Islands Development Corporation (OIDC) que plus d’une vingtaine de pêcheurs de deux compagnies ont élu domicile sur ces deux îles.
« Ces derniers avaient été sommés d’évacuer les îles depuis août 2016 en raison des effets néfastes notés sur la faune et la flore. Un survol du Dornier a confirmé la présence de pêcheurs et de structures sur ces deux îles. De ce fait, des éléments de la NCG se sont rendus sur les lieux le 24 juillet 2017 à bord du Barracuda en vue de démolir ces structures en tôle et béton massif », est-il souligné. Le communiqué ajoute que les squatters, qui sont au nombre de 17 sur l’île Courson et de quatre sur l’île Tec Tec, avaient fait part de leur intention de quitter les lieux.