Le village de l’Agrément, St-Pierre, s’est réveillé sous le choc et la consternation hier matin avec un meurtre atroce commis en pleine rue. Après une nuit de beuverie, un dénommé Dev Bimaye Teeluckdharry, 34 ans, sans emploi, a été mortellement agressé au sabre avec un coup à l’oeil droit et des blessures cérébrales. À ce stade de l’enquête policière placée sous la supervision de l’Assistant Commissaire de Police (ACP) Devanand Reekoye, deux suspects, les frères Jagarnauth et Navin Kamiah, ont été arrêtés et placés en détention avec une charge provisoire de meurtre probablement logée contre eux dans la journée.
Les recoupements d’informations effectués auprès des sources policières indiquent que des craintes subsistaient tôt hier matin à l’effet que ce meurtre avait une connotation politique. Mais après un premier exercice d’information gathering, des hommes de la Criminal Investigation Division dans le village de l’Agrément, St-Pierre, devaient dissiper les doutes concernant un éventuel lien entre cette agression barbare et la présente campagne électorale. Dans la conjoncture, les enquêtes de la police privilégient une banale dispute portant sur « ki sannla pou paye bwar » entre la victime Dev Bimaye Teeluckdharry et un des deux suspects, Navin Kamiah, 38 ans, maçon de son état.
Aux alentours de 6 h 30 hier matin, ces deux hommes ont engagé une violente dispute après avoir passé la nuit de samedi à dimanche matin à consommer des boissons alcoolisées ensemble. La discussion entre les deux voisins s’est détériorée quand Dev Bimaye Teeluckdharry a saisi un sabre à son domicile avant d’agresser physiquement son adversaire. Blessé, Navin Kamiah devait rentrer chez lui pour en informer son frère cadet Jagarnauth Kamiah, 37 ans. À peine les Kamiah ont-ils eu le temps de réagir que Dev Bimaye Teeluckdharry est revenu à la charge avec son sabre en main. Ce dernier se fera alors violemment agresser jusqu’à s’effondrer sur l’asphalte de la Tamil Temple Road.
La mort de Dev Bimaye Teeluckdharry à la suite de cette agression sera confirmée à l’hôpital de Moka avant qu’une autopsie soit pratiquée par le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin. Son rapport a attribué le décès à un « stab wound » à l’oeil droit et des blessures cranio-cérébrales. De son côté, Navin Kamiah a été admis d’urgence à l’hôpital Jeetoo après ses blessures essuyées au cours de l’altercation. Son frère Jagarnauth Kamiah a été immédiatement arrêté et placé en détention policière. Son interrogatoire éclaircira cette affaire.
Suite à la violence de l’altercation et aux rumeurs d’un éventuel lien politique au tout départ de l’enquête, ce fut le branle-bas de combat au niveau de la police de l’Eastern Division. L’ACP Devanand Reekoye a effectué une descente sur les lieux du crime hier matin. Les hommes de la Criminal Investigation Division et ceux de la Major Crime Investigation Team devait saisir un « kouto sinoi », deux sabres et un couteau de cuisine sur les lieux du meurtre. Ces « exhibits », de même qu’un t-shirt maculé de sang, ont été envoyés au laboratoire scientifique à des fins d’analyses.
Ce matin, Navin Kamiah a obtenu sa décharge des médecins traitants avant d’être placé en détention policière comme suspect principal. Les dernières informations recueillies en fin de matinée indiquent que les deux frères Kamiah devraient être inculpés d’une charge provisoire de meurtre aujourd’hui et être reconduits en cellule policière pour la suite de l’enquête.